Upload
Environnement et Changement climatique Canada
286
  • Changements climatiques: Risques financiers et débouchés avec Mark Carney, de la Banque d’Angleterre

    17 views 6 days ago
    Le 15 juillet 2016 – Chambre de commerce de la région de Toronto – La ministre de l’Environnement et du Changement climatique, l’honorable Catherine McKenna, s’entretient avec le gouverneur de la Banque d’Angleterre, Mark Carney, au sujet des risques financiers et des débouchés associés aux changements climatiques

    Transcription:

    Nous devons reconnaître que c’est vraiment le défi de notre génération, et que nous devons le surmonter au cours de cette génération-ci.

    Merci de m’accueillir. Alors pourquoi est-ce qu’un gouverneur de banque centrale et des autorités chargées de la réglementation du secteur financier s’intéressent au climat? La raison est que l’an dernier le G 20 nous a demandé de le faire. Il a demandé au Conseil de stabilité financière, que je préside, comme vous l’avez mentionné, d’aborder les risques associés aux changements climatiques pour le secteur financier, c’est-à-dire le risque que les marchés des capitaux s’ajustent de façon brusque aux risques associées aux changements climatiques. Cela arrive parfois lors de phénomènes physiques extrêmes, mais, de façon plus générale, il y a la question de l’échéancier pour la mise en place d’un système de tarification du carbone à une plus grande échelle. Les divers cadres et autres mécanismes commenceront-ils à avoir du mordant? Et comment le marché s’ajustera-t-il?

    Si vous avez l’information nécessaire pour juger dans quelle mesure les entreprises s’adaptent au cadre qui sera mis en place au Canada, et si ce cadre est crédible et que le processus mondial est crédible et qu’il sera renforcé au fil du temps, alors une partie de cette adaptation est ramenée vers l’avant
    Si vous savez que le cadre est crédible, le fait de savoir que nous ferons quelque chose dans le futur affecte le comportement aujourd’hui. Le fait de savoir que les politiques sur le climat sont réelles, que, pour prendre l’exemple du Canada, ça ne se passe pas seulement à l’échelon fédéral, mais aussi dans tous les gouvernements provinciaux, que des gestes concrets sont posés et que ces gestes récompensent les gagnants, ils récompensent ou punissent les perdants et renforcent les gestionnaires qui pensent à l’avenir.

    Tout d’abord, bien sûr, il faut déterminer d’une façon constante, comparable et fiable qu’elle est votre empreinte. Vous savez, déterminer quelles sont vos émissions d’une façon qui ne tient pas seulement compte des émissions probables de vos activités réelles, mais aussi des émissions en amont découlant de vos sources d’énergie. Au Canada, vous avez un avantage, et je profiterais de ces deux aspects, selon une perspective mondiale, compte tenu des différentes sources énergétiques de ce pays.
    Nous revenons encore une fois à la question de la création de valeur à long terme. Quelle est votre stratégie pour gérer les risques relatifs aux changements climatiques? Comment gouvernez-vous cela? Comment gérez-vous le risque entourant ces enjeux? Show less
    Read more
  • Uploads Play all

    This item has been hidden
to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...