4,621

La folie des hommes

Si l'homme est bien un « animal raisonnable », comment se peut-il qu'il agisse parfois, et même de plus en plus souvent semble-t-il, comme s'il était « fou à lier » ? En témoignent à l'envi la folie douce ou encore « l'inquiétante étrangeté » des créateurs, les errements de la vie privée de chacun, en amour et en famille, par exemple, mais aussi, et sans doute plus gravement, les horreurs de l'histoire collective, en politique notamment, qui vont jusqu'à menacer aujourd'hui la survie de l'humanité et même l'ordre, voire l'existence du monde.
Si l'homo demens semble être en passe de l'emporter sur l'homo sapiens, n'est-ce pas dû à l'irrésistibilité de quelque passion destructrice que la raison ne parvient plus à juguler ? Ou bien ne serait-ce pas dû, paradoxalement, à la malignité d'une volonté de puissance animant la raison elle-même, qui disposerait désormais des moyens de ses plus noirs desseins ?
Mais si nous en sommes bien rendus là, est-ce selon la logique d'un destin, inexorable comme tel et donc désespérant, ou bien celle d'une destinée que la liberté des hommes pourrait encore espérer infléchir voire inverser ?
Joël GAUBERT, Directeur éditorial aux Editions M-Editer
Si l'homme est bien un « animal raisonnable », comment se peut-il qu'il agisse parfois, et même de plus en plus souvent semble-t-il, comme s'il était « fou à lier » ? En témoignent à l'envi la folie douce ou encore « l'inquiéta...
Play all

Loading...

to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...