18
Depuis plus de dix ans, Xavier Lucchesi détourne de son rôle premier le matériel scientifique ou industriel pour lui donner une dimension...
Depuis plus de dix ans, Xavier Lucchesi détourne de son rôle premier le matériel scientifique ou industriel pour lui donner une dimension artistique. Il effectue une partie de son travail dans les cabinets de radiologiques des hôpitaux parisiens. A l'aide de scanners médicaux, il a ainsi radiographié des sculptures africaines du Musée du Louvre et du Musée des Arts d'Afrique et d'Océanie, des énormes camions, des œuvres de Courbet ou encore des êtres humains.

Plutôt qu'une opération clinique, le travail de Xavier Lucchesi est une opération qui extrait l'œuvre de son statut d'objet muséal, condamné à la seule représentation de lui-même. Avec la radiographie, l'artiste tente ainsi de révéler la fonction magique, invisible, de ces objets rituels. Il joue avec la notion de double image : il fait communiquer la face cachée d'un objet ou d'une œuvre avec sa face apparente en laissant libre cours à son interprétation.
to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...