Loading...

Lorraine Pagé, coureuse à relais vers une société plus juste, partie 2 de 2

62 views

Loading...

Loading...

Transcript

The interactive transcript could not be loaded.

Loading...

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Apr 22, 2016

Il s'agit de la deuxième partie de l'émission 6, saison 2015-2016, de la série «Les Militants»

La première partie est ici: https://youtu.be/zM6016kVU7c

SITE WEB: http://ferrisson.com

À l’instar du syndicaliste Fernand Daoust, Lorraine Pagé est originaire du Faubourg à M’lasse, secteur populaire de Montréal où elle fait son apprentissage de la vie. Après des études en pédagogie, elle devient enseignante dans le même quartier. Ce faisant, interpellée par l’iniquité enseignant-enseignante, elle devient militante syndicale.

L’intelligence de son leadership et la clarté de son verbe lui font gravir assez rapidement les échelons syndicaux. En quelques années, elle devient tour à tour présidente de l’Alliance des professeurs de Montréal, puis présidente de la CEQ, la centrale québécoise de l’enseignement. Fait à signaler, elle aura été la première femme à occuper ces postes.

Sa carrière syndicale est contemporaine des grandes manoeuvres néolibérales du gouvernement québécois et de la défection généralisée des enseignants à l’endroit du Parti de René Lévesque puis de Lucien Bouchard. En même temps, sous la houlette de Lorraine Pagé, la CEQ accueille d’autres professions associées ou non au monde de l’éducation, dont des infirmières. D’où le grand changement de 2000 avec l’adoption du patronyme CSQ.

Malgré sa retraite, Lorraine Pagé est demeurée très active. Outre son travail de conférencière, elle est notamment conseillère municipale à la ville de Montréal.

Loading...

to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...