Loading...

La Rage 120 ans après Pasteur Partie 1/3

11,813 views

Loading...

Loading...

Transcript

The interactive transcript could not be loaded.

Loading...

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Sep 25, 2009

Ouagadougou, Burkina Faso, Daniela est réveillée en douceur pour partir à lécole.
Nong Khaï, Nord Est de la Thaïlande, une maman attentionnée prépare le petit déjeuner pour Bess et sa petite sœur Madee.
Dans linconscient collectif, la vaccination est née le jour où Louis Pasteur sauva dune mort certaine un jeune berger mordu par un chien enragé.
120 ans plus tard, constat amer, la rage tue toujours.

Dr Diop :
La rage, cest dabord une anthropozoonose, cest à dire une maladie présente chez lhomme et lanimal et qui se traduit chez lhomme par une encéphalomyélite aigue, mortelle due à un virus quon appelle le virus rabique.

Premier
L'homme peut contracter la rage s'il est exposé à un animal infecté, en général un chat ou un chien. Les chiens sont le principal réservoir et vecteur de transmission de la rage : 97 % des cas sont dus à un chien infecté.

Dr Rigobert :

Les symptômes de la rage sur lhomme : dabord je dirais que cest une maladie infectieuse, donc la fièvre est présente, comme dautres manifestations générales comme les maux de tête, mais surtout il y a un signe qui est dominant dans la rage, cest lhydrophobie, la peur de leau. Ca, cest dans la forme typique. Mais il y a dautres formes cliniques comme la forme paralytique qui va se manifester par des paralysies des membres inférieures, il y a également la forme démentielle, où il sagit de quelquun qui présente des signes de folie furieuse et qui agresse même parfois le personnel médical.

Deuxième
Concernant l'évolution de la maladie, je dirais qu'elle commence par une période d'incubation. Pendant cette période, le virus n'agit pas ; il est simplement présent sur le site d'inoculation. C'est à ce moment-là que nous pouvons empêcher la maladie. Nous pouvons administrer le vaccin ou de l'immunoglobuline humaine rabique pour neutraliser le virus sur le site de la morsure et ainsi sauver le patient. Mais dès que la rage apparaît, cest-à-dire dès qu'il n'y a plus que les symptômes de la rage, nous ne pouvons plus traiter le patient.

Dr Diop :
Une fois déclarée, la rage est toujours mortelle.

Troisième
La rage est une maladie présente sur tous les continents du monde, sauf l'Antarctique. Plus de cinquante-cinq mille personnes meurent chaque année de la rage, et ce chiffre est probablement sous-estimé.

Quatrième
En Thaïlande par exemple, le traitement post-exposition est administré à 400 000 personnes par an. Le pays compte soixante millions d'habitants, donc chaque année, 0,67 % de nos compatriotes reçoivent un traitement post-exposition.

Comments are disabled for this video.
When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Up next


to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...