Loading...

Moresque : panel of moroccan zellij

6,522 views

Loading...

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Mar 4, 2013

Le zellige est un produit plus spécifiquement artisanal de par la modestie de son origine et l'habilité dont il faut faire preuve pour le travailler. Il est à la base des carreaux de terre cuite de 10 x 10 cm recouverts d'émail.
Ces carreaux sont taillés manuellement à l'aide de lourds marteaux pour obtenir des fines petites pièces. Ces pièces sont montées en puzzle artistiques pour composer des motifs aux tracés régulateurs recouvrant des murs ou des colonnes, parfois même les sols.
Réalisation de la mosaïque:

Des ingénieurs préparent les dessins qui serviront de modèles aux zelligeurs. Ces dessins expliquent également les différentes formes à découper dans la céramique (carré, étoile, losange, forme arrondies,...).
La découpe des formes est effectuée par trois ouvriers. Le premier trace les dessins sur le carreau de céramique à l'aide d'un petit pinceau. Le deuxième découpe la forme à l'aide d'un marteau spécial et enfin le troisième assure la finition en la biseautant.
En général, la forme d'un bout de céramique est associée à une couleur pour un modèle.
Ceci permet aux zelligeurs de repérer la couleur car ils travaillent à l'envers. Pour les modèles où plusieurs couleurs peuvent être associées à une forme, ils peignent le dessous de bout de céramique pour se repérer.

Tout d'abord, le zelligeur doit réaliser le cadre ou le moule de son modèle sur le sol. Ce cadre est généralement réalisé en fer.
Ensuite le zelligeur pose les formes selon le modèle à réaliser. Les bouts sont maintenus entre eux par une légère couche de ciment dans un premier temps.
Une fois le travail achevé, du ciment est coulé sur le zellige dans lequel seront noyé des barres de fer servant à solidifier l'ensemble.
Une fois séché, il ne reste plus qu'à retourner l'ensemble .
Pour les grosses pièces telles les portes de mosquées, on découpe en plusieurs morceaux la mosaïque que l'on numérote et qu'on réassemblera une fois sur place comme un puzzle.




Le bejmat :

Ce sont des demi-briques émaillées sur une face, souvent de forme rectangulaire (15 x 5 cm) et de couleurs très diversifiées. On utilise plus généralement les Bejmat verts, bleus, blanc et la couleur de terre naturelle.

Ces Bejmat ont également la particularité d'être rarement d'un ton uniforme suite aux méthodes traditionnelles de cuisson, ce qui leur confère le charme de l'imperfection artisanale.
Cette composition des Bejmats donne lieu à une série de formes variées: en carré, en motifs entrecroisés, en hexagone...




Ils sont utilisés pour couvrir les sols des patios et des chambres en combinant des dessins et des couleurs variées. Citons en exemple le style en chevrons naturel; (bleu et naturel; vert et naturel ; blanc et vert), ou en hexagones naturels et petits cabochons bleus ou verts.

Le bejmat est un carreau de terre cuite, de couleur naturelle. Originaire de Fès, il est de forme rectangulaire ou carré et s'assemble de façon géométrique. Ce matériau tendance est très poreux, alors attention aux taches. Le bejmat se marie harmonieusement avec le zellige (carreau d'argile recouvert d'émail) qui peut être aussi utilisé pour revêtir des plinthes, décorer une cheminée, table, colonne, console...

Loading...


to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...