Loading...

REHAB2014 - premières rencontres autour de la réhabilitation animale - Amélie Romain et Léa Briard

226 views

Loading...

Loading...

Transcript

The interactive transcript could not be loaded.

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Jun 22, 2014

La réhabilitation animale et le GRAAL : 10 ans déjà ...

À voir de nombreux chiens réhabilités par le GRAAL vagabonder à la montagne, randonner avec leurs maîtres librement ou encore faire du canoë, des canards s'envoler sur les rives du Rhin après que l'on eut étudié leur comportement, des chats retrouver le plaisir de l'herbe sauvage, des primates savourer le bonheur des liens sociaux retrouvés ou encore des équidés à nouveau trotter ou galoper, nul ne pourrait deviner leurs anciennes vies d'animaux d'expérience. Tous faisaient partie, avant d'être pris en charge par le GRAAL et ses refuges partenaires de ces quelques 2 millions d'animaux qui sont mis à contribution chaque année en France pour faire avancer la médecine humaine ou vétérinaire, pour des recherches fondamentales ou appliquées. Animaux de travail, tous appartenaient jusque-là à la science. Aujourd'hui, pour les animaux de laboratoire, il existe une alternative éthique à l'euthanasie systématique : la réhabilitation animale, auprès de particuliers (pour les animaux de compagnie) ou de refuges de type SPA ou parcs animaliers (pour les animaux sauvages). C'est en 2005 que le GRAAL a lancé cette belle idée, un peu saugrenue et transgressive, de venir en aide aux animaux de laboratoire en trouvant des lieux de retraite appropriés à chaque espèce. Près de 400 animaux par an profitent aujourd'hui de cette démarche qui repose sur un lien fort entre les laboratoires, les refuges, les adoptants, le tout orchestré sans relâche par l'équipe du GRAAL, composée pour partie de scientifiques, qui joue les facilitateurs depuis près de 10 ans en nouant des contacts fructueux et sincères avec les unités de recherche, publiques et privées, en organisant les transports, les accueils, les formalités administratives, en créant cette confiance irremplaçable et unique entre tous les acteurs de la filière. La confiance est le maître mot de la réussite de cette entreprise extraordinaire.

Les animaux utilisés aujourd'hui en expérimentation dans le cadre de la recherche fondamentale ou appliquée sont à long terme euthanasiés, qu'ils soient en fin de protocole ou en surplus. Il existe cependant une autre voie à leur euthanasie: leur réhabilitation qui consiste à leur offrir une retraite. La réhabilitation des animaux de laboratoire, en plus d'être éthique, peut s'avérer être un fabuleux vecteur de communication et de conciliation entre les professionnels de la science et le grand public. Cette idée de réhabilitation se diffuse de plus en plus que ce soit dans les milieux public, politique ou scientifique. En France cependant aucune structure dédiée à la retraite des animaux de laboratoire, ni personnel adapté à cette démarche n'existe. De plus, malgré une démarche active, peu de chercheurs réhabilitent leurs sujets de laboratoire. Les premières « rencontres autour de la réhabilitation animale » sont organisées afin de convier l'ensemble des acteurs de la réhabilitation à présenter cette démarche éthique aux instituts de recherche, aux sociétés savantes et aux comités d'éthique et de discuter de la facilitation de cette démarche dans un avenir proche.

Loading...

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Up next


to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...