Loading...

Test Rétro - Tempo (Mega Drive 32X)

1,649 views

Loading...

Loading...

Transcript

The interactive transcript could not be loaded.

Loading...

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Jun 2, 2011

1995, une année charnière pour Sega. La guerre ancestrale qui l'oppose à Nintendo fait rage et la firme au hérisson garde un temps de retard, qu'elle ne comblera finalement jamais, sur son concurrent. Malgré une belle résistance, depuis son lancement initial au Japon, la Mega Drive s'essouffle. Sega le sait bien, s'il ne fait rien, c'est la mort assurée pour celle qui a donné ses lettres de noblesse à la société nippone. Sort alors en janvier 95, sur le sol européen, une extension prête à prolonger encore un peu plus la carrière de la console : le 32X. Quelques printemps après le cuisant échec du Mega-CD, un périphérique mal pensé en guise de lecteur CD-ROM, Sega venait pourtant sans le vouloir de définitivement signer l'arrêt de mort de la Mega Drive. Le 32X n'aura pas la gloire escomptée. Pire même, peu convaincu par le produit, le consommateur ira lorgner vers la concurrence, déjà féroce en cette fin de millénaire, et une certaine Playstation. D'autre part, le lancement de l'extension s'avéra fortement hasardeux puisque le 32X avait inondé le marché (et je pèse mes mots...) sur la même tranche horaire que la Saturn, la toute nouvelle console de Sega à l'époque, qui offrait les mêmes avantages que cette énième développement Mega Drive. Le joueur n'était pas dupe, il préférait investir dans du tout neuf plutôt de booster une console devenue obsolète. La firme nippone nous aura ainsi prouvé, une fois de plus, que ses orientations étaient souvent trop farfelues pour avoir du succès. Par manque de communication, la plupart du temps, mais surtout par manque de clairvoyance. A croire que les décideurs japonnais étaient aveugles, ou tout bonnement naïfs. Bref, l'histoire ne pouvant être refaite, Mitch vous propose de découvrir un jeu cruellement méconnu et sorti sur la fameuse 32X : Tempo. S'il n'y avait qu'un titre à choisir, parmi le répertoire peu fourni de l'extension, se serait lui. Un savoureux mélange de musique et de plates-formes à l'ancienne, pour un résultat chatoyant à l'oeil et harmonieux en main. Par l'intermédiaire de ce soft, on constate qu'il y avait un certain potentiel à exploiter dans le 32X. Tant pis... Non, Tempo !

Loading...

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Up next


to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...