Loading...

Assistanat : un mythe qui ronge la solidarité #DATAGUEULE 66

540,570 views

Loading...

Loading...

Transcript

The interactive transcript could not be loaded.

Loading...

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Dec 5, 2016

Assistanat : un mythe qui ronge la solidarité #DATAGUEULE 66
- Abonnez-vous sur YouTube : https://www.youtube.com/user/datagueule

N'oubliez pas d'activer vos notifications pour ne pas rater les mises en ligne ;)

Ah ! La France et son bon vieux mythe de l'assistanat. Comme s'il s'agissait d'une tare sociale transmise de générations en générations. Mais que trouve-t-on derrière cette stigmatisation des "assistés", de nouveau à la mode en période électorale ? Sans doute des questions bien plus profondes sur notre rapport à la pauvreté, à la solidarité et la valeur que l'on attribue au travail notre société dite "moderne" ou 8,8 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté.

Avec Nina Schmidt, cheffe de projet à l'Observatoire des inégalités : https://is.gd/0LGJBQ

SOURCES
"20% en 1970, 30% en 2000, 35% en 2015. C'est indéniable, la part des prestations sociales dans le revenu des ménages français n'a cessé d'augmenter depuis 45 ans" : https://is.gd/brUAVE
"Entre 2000 et 2014, le nombre d'allocataires de l'un des 11 minimas sociaux disponibles en France est passé de 3.342.500 à 4.126.700" : https://is.gd/3hcLWc
"En 2013, les dépenses liées au versement de ces allocations représentaient près de 23 milliards d'euros" : https://is.gd/lMMR7F
"le « droit à des moyens convenables d'existence » est inscrit depuis 1946 dans notre chère Constitution" : https://is.gd/cSesqN
"En 2013, la fraude aux prestations sociales - c'est-à-dire celles et ceux qui perçoivent des aides sans y avoir droit - s'élevait à 350,5 millions d'euros" : https://is.gd/mtNCnK
"De l'autre côté, la même année, la fraude aux cotisations sociales - c'est-à-dire principalement les employeurs qui ne paient pas ce qu'ils devraient - représentait 20 à 25 milliards d'euros" : https://is.gd/WS08M4
"Fin 2014, sur 2.4 millions d'allocataires, les fraudes détectées par les Caisses d'Allocations Familiales concernaient moins de 1% des bénéficiaires" : https://is.gd/kxkpvL
"Toujours en 2014, sur les 11,5 milliards d'euros nécessaires pour financer le RSA, le coût des fraudes représentait moins de 1.2% du budget global de cette allocation" : https://is.gd/kxkpvL
"D'après une étude datant de 2006, parmi les allocataires des 11 minimas sociaux, 40% avaient du mal à trouver un emploi stable" : https://is.gd/DAHfvO
"96% d'entre eux était en recherche active de travail." : https://is.gd/DAHfvO
"Il y a aussi les 18% d'allocataires qui doivent faire face à des problèmes de santé. Près d'un sur trois continue quand même à chercher activement un travail là où les autres en sont tout simplement incapables physiquement" : https://is.gd/DAHfvO
"Au final, sur l'ensemble des allocataires des minimas sociaux, moins de 1% déclare que reprendre un travail serait moins rentable que de toucher les aides sans rien faire" : https://is.gd/DAHfvO
"Qu'est-ce que le non-recours aux droits sociaux ?" : https://is.gd/fZCkbs
"Pour le RSA, le taux de non-recours est de 50%. Si l'on se concentre sur le seul RSAactivité, versé aux travailleurs pauvres, le taux grimpe à 68%. Pour l'ACS, l'Aide au paiement d'une Complémentaire Santé, il varie entre 60% et 70%" : https://is.gd/sT6Gfx + https://is.gd/fZCkbs
"Au total, ce sont près de 10 milliards d'euros qui ne seraient pas réclamés chaque année. Être aidé ne semble pas si simple" : https://is.gd/sT6Gfx
"En 2014, une étude menée dans le Gard a enregistré un taux de renoncement aux soins médicaux de 30%. Pour plus de 90% de ces patients, ce choix est fait malgré un besoin réel de soins" : https://is.gd/BT2Cm9
"Selon l'Union Européenne et l'ONU, le seuil de pauvreté est fixé à 60% du revenu médian. Soit 1.008 euros mensuels pour une personne seule" : https://is.gd/ZGB9q7
"En 2014, 8,8 millions de français étaient sous cette limite. Presque 14% de plus que 10 ans plus tôt, en 2004" : https://is.gd/I5CZF5
"En avril 2016, le RSA-socle pour une personne seule sans activité était de 525e, aide au logement comprise" : https://is.gd/sT6Gfx
"Entre 1979 et 2011, dans le budget des ménages pauvres et modestes, la part des dépenses « contraintes » - loyer, électricité, gaz, assurances, téléphone, entre autres – est passée de 23% à 52%, contre une moyenne de 33,5% pour l'ensemble de la population française en 2011" : https://is.gd/sT6Gfx + https://is.gd/LV6HQ5 + https://is.gd/eHrHAZ
"Ces mêmes familles pauvres paient généralement plus cher que les autres ce qu'elles consomment" : https://is.gd/mbaots + https://is.gd/hIDI5o
"Entre 2003 et 2014, le nombre de dossiers de surendettements en France est passé de 165.000 à 230.000" : https://is.gd/sT6Gfx
"Une famille sur cinq est actuellement en situation de précarité énergétique" : https://is.gd/sT6Gfx

BONUS :
"Penser l'assistance" : https://is.gd/E7mmzn
"Le non-recours aux aides sociales, l’envers invisible de la fraude sociale" : https://is.gd/nntmOs
"Modulation des allocations : un modèle réservé aux pauvres est un pauvre modèle" : https://is.gd/wvEve5

Loading...

Advertisement
When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Up next


to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...