Loading...

Atelier Masques - Festival de l'Imaginaire - Bongsan Talchum (Corée)

826 views

Loading...

Loading...

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on May 24, 2012

http://www.festivaldelimaginaire.com/...

La troupe de la BONGSAN MASK DANCE-DRAMA PRESERVATION SOCIETY a proposé un atelier de masques et danse dans le cadre du Festival de l'Imaginaire et de la programmation du spectacle Bongsan Talchum du 9 au 11 mars 2012.

Originaire de la petite ville de Bongsan au nord-ouest de la Corée du sud, le BONGSAN TALCHUM est l'une des dernières formes encore vivantes de théâtre populaire masqué et dansé tel qu'il se pratiquait autrefois dans toute la péninsule coréenne.

Le BONGSAN TALCHUM mêle danse, musique, dialogues et scènes mimées.
Plein de vie et d'humour, il présente une suite de 7 saynètes satiriques jouées par des masques aux couleurs vives réalisés en papier mâché. La sagesse populaire coréenne y épingle les petits travers humains : aristocrates bernés par leurs valets, moines corrompus, vieillards séduits par de jeunes femmes.

On pense ici bien-sûr à Molière : comme chez ce dernier, le bongsan permet de dénoncer les abus d'une société hiérarchisée grâce à des personnages caricaturés. En résulte un spectacle plein d'esprit, truculent, mais toujours empreint de finesse. Initialement joué en l'honneur de Bouddha, le bongsan est également exécuté pour chasser les mauvais esprits ; il est ainsi le reflet de la spiritualité coréenne traditionnelle, mélange de bouddhisme et de chamanisme.


La BONGSAN MASK DANCE-DRAMA PRESERVATION SOCIETY est aujourd'hui mondialement reconnue tant pour la qualité de son travail artistique que pour son action de préservation et de transmission de cet art dans toute la Corée. Un ensemble d'instruments coréens traditionnels accompagne le spectacle : deux hautbois p'iri, une flûte traversière chottae, une vièle à deux cordes haegum, un tambour sablier changgo, un tambour tonneau puk, et un petit gong kkwaenggwari.

Avec le soutien du Ministère de la Culture, du Sport
et de Tourisme de Corée, du Arts Council Korea
et du Centre culturel coréen à Paris

Voir aussi : http://youtu.be/mW4favxJ9Kg

Loading...


to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...