Loading...

Mafiaboy à Tout le monde en parle du 26 octobre 2008 PART2

4,174 views

Loading...

Loading...

Transcript

The interactive transcript could not be loaded.

Loading...

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Nov 27, 2008

Le samedi 15 avril 2000, les policiers de la Gendarmerie royale du Canada arrêtent, en banlieue de Montréal, le pirate informatique de 15 ans qui se cache sous le pseudonyme de Mafiaboy. Du 7 au 14 février, l'adolescent a paralysé pendant des heures CNN.com et une dizaine de sites Web américains dont Yahoo!, eBay et Amazon.
Le 19 avril, le Téléjournal présente un résumé de l'affaire Mafiaboy. Le journaliste Jean-Hugues Roy explique ensuite à Stéphan Bureau la façon dont l'adolescent a commis ses méfaits.
Le 17 avril 2000, le pirate informatique comparait devant le tribunal de la jeunesse de Montréal. Il plaide non coupable à deux accusations de méfaits. Le juge le remet alors en liberté sous certaines conditions. Il lui est interdit d'utiliser un ordinateur sans la supervision d'un adulte et il ne peut plus se brancher au réseau Internet.
À Washington, la procureure générale Janet Reno demande aux tribunaux de punir sévèrement Mafiaboy. Elle estime que les entreprises touchées ont perdu plusieurs centaines de millions de dollars.
En janvier 2001, Mafiaboy revient sur sa décision et plaide coupable aux accusations portées contre lui.
Le 12 septembre, le juge Gilles Ouellet condamne le pirate informatique à huit mois de détention dans un centre pour jeunes contrevenants. La chambre de la jeunesse de la Cour du Québec lui permet, une fois libéré, d'utiliser un ordinateur et de surfer sur Internet. Jusqu'en juin 2004, il lui est interdit de « vendre » son histoire ou d'être interviewé par les médias.
Le saviez-vous?
• Le 15 février 2000, le président Bill Clinton discute de stratégies pour protéger les sites Web américains contre les attaques de pirates, avec des spécialistes du réseau Internet et un ancien hacker. Il propose d'investir 2 milliards de dollars américains pour améliorer la sécurité sur Internet.
• De février à avril 2000, les policiers du FBI et de la GRC mettent le domicile de Mafiaboy sous surveillance électronique. La tâche des forces de l'ordre américaines et canadiennes est facilitée par le jeune homme lui-même : il se vante de ses exploits dans des échanges téléphoniques et sur Internet.
• Le 18 janvier 2001, à l'ouverture de son procès, Mafiaboy plaide coupable à 57 des 67 chefs d'accusation qui pèsent contre lui. (Voir le clip Mafiaboy reconnaît sa culpabilité.)
• Il est difficile d'estimer les coûts du crime de Mafiaboy. Selon le caporal Marc Gosselin, de la GRC, les attaques auraient entraîné des pertes de 7,5 millions de dollars américains. Au cours du procès, la défense soutient plutôt que les dommages causés aux entreprises n'auraient pas dépassé 25 000 dollars canadiens. Guy A Lepage TLMEP dimanche soir Dany turcotte

Loading...

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Up next


to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...