Loading...

Naomi Shemer - Shuli Nathan - "Yeroushalayim shel zahav " - ירושלים של זהב

395,587 views

Loading...

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Jul 27, 2013

The mountain air is clear as wine
The scent of pines around
Is carried on the breeze of twilight,
And tinkling bells resound.

The trees and stones there softly slumber,
A dream enfolds them all.
So solitary lies the city,
And at its heart -- a wall.

Oh, Jerusalem of gold,
and of light and of bronze,
I am the lute for all your songs

The wells are filled again with water,
The square with joyous crowd,
On the Temple Mount within the City,
The shofar rings out loud.

Within the caverns in the mountains
A thousand suns will glow,
We'll take the Dead Sea road together,
That runs through Jericho.

Oh, Jerusalem of gold,
and of light and of bronze,
I am the lute for all your songs.

But as I sing to you, my city,
And you with crowns adorn,
I am the least of all your children,
Of all the poets born.

Your name will scorch my lips for ever,
Like a seraph's kiss, I'm told,
If I forget thee, golden city,
Jerusalem of gold.

Oh, Jerusalem of gold,
and of light and of bronze,
I am the lute for all your songs.


L'air des montagnes est pur comme le vin
Et l'odeur des pins
Est portée par le vent du soir
Avec le son des cloches.

Et quand sommeillent l'arbre et la pierre
Enfouis dans son rêve,
S'abime la ville solitaire
Un mur dans le cœur.

Jérusalem d'or, de lumière et de bronze,
Je suis un violon pour toutes tes chansons.

Comme ils sont à sec les puits !
La place du marché est vide.
Et nul oeil ne guette le mont du Temple
Dans la Vieille Ville.

Et dans les grottes des rochers
Hurlent les vents
Et nul ne descend plus vers la Mer Morte
Par la route de Jéricho.

Jérusalem d'or, de lumière et de bronze,
Je suis un violon pour toutes tes chansons.

Je suis venu aujourd'hui chanter pour toi
Et tresser tes louanges
Mais je ne suis pas à la hauteur du moindre de tes enfants
ni du dernier des poètes.

Car ton nom brûle les lèvres
Comme le baiser d'un séraphin
Si je t'oublie Jérusalem...
Toi qui es toute d'or.

Jérusalem d'or, de lumière et de bronze,
Je suis un violon pour toutes tes chansons.

Nous sommes revenus aux puits des eaux,
Au marché et sur la place.
Un shofar appelle sur le Mont du Temple dans la Vieille Ville.

Et dans les grottes des rochers
Des milliers de soleil rayonnent
Nous reviendrons et descendrons vers la Mer Morte
Par la route de Jéricho.

Jérusalem d'or, de lumière et de bronze,
Je suis un violon pour toutes tes chansons.

Loading...

Advertisement
When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Up next


to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...