Loading...

André Laurin, un visionnaire en amont du «Deuxième front», 1 de 2

300 views

Loading...

Loading...

Transcript

The interactive transcript could not be loaded.

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Mar 30, 2015

AVIS: Puisqu'il a fallu remplacer le thème musical de cette émission, le compteur des visionnement a dû être remis à zéro le 30 mars 2015. Nous nous en excusons.

Première partie de l'émission 3, saison 1 (2013-2014) de la série «Les Militants».

La deuxième partie se trouve ici: https://youtu.be/_pVH-QDTXbA



SITE WEB: http://ferrisson.com/andre-laurin-csn/

Détourné de sa carrière musicale par la maladie, André Laurin se lance dans le dépannage budgétaire et, en 1962, devient conseiller syndical à la CSN, où, en quelques années, il réussit à libérer des centaines de familles ouvrières de l’emprise des compagnies de finance.

Fidèle de Jean Marchand et Marcel Pepin, il fonde quelque 83 caisses d’économie. Qui plus est, il est à l’origine de l’Aide juridique, des ACEF et de l’Assurance-automobile.

Ses réalisations accomplies pour le compte de la CSN vont toutes servir à l’écriture du «Deuxième Front» et «Ne comptons que sur nos propres moyens», des rapports moraux que publiera Marcel Pepin à partir de 1968.

Le dévouement constant d’André Laurin envers les travailleurs et les gagne-petit lui ont valu divers honneurs sociétaux. Par exemple, en 2012, il a été institué chevalier de l’Ordre national du Québec et en juin 2014, l’Université Laval lui a remis un doctorat honorifique.

Loading...

to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...