Upload

Loading...

Quand Kabila trompe le peuple sur son bilan judiciaire les magistrats font grève et le désavoue

2,448

Loading...

Loading...

Transcript

The interactive transcript could not be loaded.

Loading...

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Uploaded on Sep 20, 2011

Les magistrats congolais réclament leur dû au président Kabila

Le syndicat des magistrats de République démocratique du Congo (Synamag) a décidé de reconduire son mouvement de grève lors de l'assemblée générale de ce 19 septembre 2011, à la cour d'appel de Kinshasa. Les magistrats exigent que le salaire de 1 600 dollars américains, évoqué par le président Joseph Kabila dans un récent discours, leur soit appliqué immédiatement.
Le 14 septembre, lors d'un discours bilan, devant les cadres et membres des partis de la majorité présidentielle, réunis à Kingakati dans la périphérie de Kinshasa, Joseph Kabila avait annoncé que le salaire des magistrats était passé à 1 600 dollars américains depuis 2009 alors qu'en réalité la moyenne est trois fois inférieure. Dès le lendemain, les magistrats entamaient un mouvement de grève afin d'obtenir effectivement le salaire annoncé par le président de la République.

Ce lundi 19 septembre, le syndicat des magistrats tenait une assemblée générale extraordinaire après un week-end de discussion avec le cabinet de la présidence.

La salle d'audience de la cour d'appel était pleine de magistrats décidés à obtenir ce qu'ils ont entendu de la bouche du président, les « fameux » 1 600 dollars par mois. « Ce n'est même pas une promesse, explique un juge , le président a bien dit que nous étions déjà payés à ce tarif depuis 2009 ! » D'autres poussent l'ironie encore plus loin : « Le chef de l'État a montré son amour envers les magistrats, en nous indiquant notre vrai salaire qui est de 1 600 dollars américains ! Mais le président nous aime ! Que cet argent-là nous soit payé par effet rétroactif de 2009 jusqu'à aujourd'hui ! »

C'est donc la grève jusqu'à nouvel ordre qui est décidée par ce syndicat, le Synamag. Ces magistrats sont d'autant plus déterminés qu'en 2003, ils avaient mené avec succès quatre mois de grève pour une augmentation de salaire : « Personne n'était mort. Nous sommes vivants et nous avons récolté ce que nous avons semé ». Le salaire des magistrats était passé à l'époque, de 17 à 500 dollars américains.

D'autres organisations, comme l'intersyndicale des magistrats, ont décidé, elles, d'accepter une augmentation progressive proposée le week-end dernier par l'autorité judiciaire. Le salaire mensuel d'un magistrat débutant se situe autour de 450 dollars américains. Un substitut du procureur, considéré comme le moins gradé dans la profession, touche 536 dollars américains par mois.

Loading...

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Up Next


Sign in to add this to Watch Later

Add to