Loading...

Retour sur l'AG des actionnaires Capgemini - Intervention CGT (Mai 2019)

7 views

Loading...

Loading...

Transcript

The interactive transcript could not be loaded.

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Sep 13, 2019

Le texte complet de l'intervention CGT :
"En ce jour de fête pour les actionnaires et dirigeants, dans ce décorum affichant la réussite et le succès du groupe Capgemini, où sont décidé les millions distribués aux actionnaires et hauts dirigeants tel Paul Hermelin, et les millions jetés à la poubelle pour améliorer le cours de l’action, permettez-nous de rappeler que ce prix, ce sont les salariés qui vous le paient…

Toujours plus d’exploitation en France comme à l’étranger.
En France, le groupe donne autant pour augmenter les salariés que pour ses bonnes œuvres, Notre-Dame par exemple.
Des salariés pourtant qui ont dû fournir plus d’efforts pour produire plus de bénéfices,
Des salariés parqués dans des bâtiments comme le 147 à Issy les Moulineaux,
Des salariées (au féminin) moins payées que les hommes. Et il ne suffit pas de convier quelques « copines » à rejoindre les copains au conseil d’administration pour faire oublier le machisme du groupe.

Des salariés trop vieux, pas assez rapide, pas assez mobile, une mauvaise notation, accident de la vie qui fait que vous n'êtes pas au top à un moment donné, un engagement dans les instances du personnel ou dans le syndicalisme et c'est la route vers la sortie.
On vous attend au virage, les managers mettent tout en place pour vous faire craquer.

Nous vous rappelons notre procédure d’alerte pour discrimination par rapport à l'âge.

Paul Hermelin, venez rencontrer les élus CGT de Capgemini DEMS (ex Sogeti High Tech). Demandez ce que sont devenues les 2 salariées Christiane et Mila, depuis 3 ans.
Regardez ce qui se passe sous la responsabilité d’Olivier Emorine.

L'électricité, l'essence, le coût de la vie augmente plus vite que nos salaires.

La seule et unique richesse du groupe est le travail accompli par la matière grise des salariés. N'attendez pas qu'elle brûle comme Notre Dame pour voler à notre secours.
Les salariés ne doivent pas perdre leur pouvoir d’achat. Nous ne voulons pas d’un accord de rattrapage partiel mais demandons un véritable accord pérenne qui garantisse l’évolution de tous les salaires, pas seulement le tien et les plus méritants.

Prenez-soin de vos salariés, c'est votre gagne-pain !
Merci Paulo !

Loading...

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Up next


to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...