Loading...

Le Triqueballe LogRite ATV Arch au Lac Bowker

73,447 views

Loading...

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on May 17, 2010

Voir aussi les photos sur Picasa:
http://picasaweb.google.ca/lacbowker/...

Située dans le bassin hydrographique du lac Bowker, l'érablière à hêtre de Pierre Dépôt fait l'objet d'une protection particulière lors des travaux sylvicoles.

Voici d'ailleurs une démonstration de sa nouvelle débardeuse/débusqueuse ne comportant pas un essieu transversal traditionnel, mais dont la structure en forme d'arche permet de déplacer des billes de bois sans laisser de trace dans la forêt, à l'aide d'un VTT utilitaire.

Contrairement à une débusqueuse conventionnelle, le LogRite ATV Arch soulève entièrement les billes de bois de moins de 10 pieds de longueur, réduisant ainsi l'érosion des sols et assurant la protection des cours d'eau. Autre avantage, les billes étant propres, la scie à chaîne et la lame d'un moulin à scie portatif de type Wood-Mizer maintiennent leur affûtage.

Cet équipement léger provient du Connecticut aux États-Unis, et son utilisation se répand dans les États de la Nouvelle-Angleterre, où on privilégie les opérations forestières à faible impact.

Le LogRite est la modernisation d'une vieille invention: le Triqueballe.

http://www.languefrancaise.net/forum/...

Pour bien fixer les choses, voici le triqueballe, dont le Robert historique nous dit qu'il a servi à former tribaler, "aller ça et là", puis trinquebaler, "balancer les cloches".
Dans Le Petit Larousse - triqueballe n.m.
________________________________________

triqueballe ou trinqueballe

▸ nom masculin

MANUTENTION et STOCKAGE Fardier utilisé pour le transport de fardeaux longs, comportant deux roues et un essieu, au-dessous duquel est suspendue la charge.
________________________________________

http://www.traitpourtrait.be/fr/triqu...

Le triqueballe est un engin forestier qui sert au transport des troncs d'arbres. Le tronc est en fait en suspension sur le triqueballe, ce qui permet d'alléger la charge et de toucher le sol au minimum. La difficulté étant de trouver le bon endroit pour placer la chaîne afin d'atteindre l'équilibre.

Cette technique est particulièrement respectueuse des sols, car le tronc n'entre en contact avec eux que par intermittence, lorsque le cheval s'arrête ou ralentit. C'est donc un moyen idéal, par exemple, pour sortir un arbre d'une pelouse, sans ressemer ensuite...

On retrouve des plans sur le Web datant de 1924, celui-ci vient de Paris: http://lacbowker.org/index_files/triq...
L'arche de ce «Diable de Chantier» n'était toutefois pas très prononcée. Les européens utilisent encore le triqueballe avec des chevaux. Voir le site Web suivant http://www.vartago.eu/FR/boomezels.htm , il s'agit du dépositaire LogRite en Belgique qui vend des «Trinqueballes du bûcheron » !

Loading...

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Up next


to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...