Chargement…

KERYAH "l'être humain"

9 142 vues

Chargement…

Chargement…

Chargement…

Pour évaluer une vidéo, vous devez la louer.
Cette fonctionnalité n'est pas disponible pour le moment. Veuillez réessayer ultérieurement.
Ajoutée le 6 août 2006

www.keryah.com
www.myspace.com/keryah

Je suis fait d'angoisse et de remords
Des choses qui me répugnent et qui me font du tort
Toujours à me remettre en question
A ne plus savoir où est la bonne direction
Qui suis-je ? Que fais-je ? Où vais-je ?
Mes pensées lacent le labyrinthe de la raison
Les idées deviennent le contre-pied de mes intentions
Perdu dans le néant la terreur m'ébranle
Les crampes bloquent mes mouvements
Je me sens mal, incompris, même par moi,
Je me rejette, je me déteste, je m'isole,
L'amertume trahissant les mots je me retrouve seul
Le sol se dérobe sous mes pieds,
Qu'ai-je dans la tête qui ne tourne pas rond,
Qui m'enfonce six pieds sous terre et me pousse au balcon ?
Je ne suis plus en phase, la souffrance est sournoise

Refrain
L'affliction me tord, me voici cerné dans un corridor.

La vérité en face et derrière moi un chemin sinueux parsemé de glace
Miroitant mon passé, les regrets en sont les traces, et l'angoisse me pourchasse
Inéluctable choix alors je me dissimule derrière un masque
Je passe mon chemin et me noie dans la masse
Le bien, le mal, convergent, dessinent la pointe qui perce mon cœur
Mon enveloppe charnelle est un panier d'ennuis
Un panier d'ennemis qui se déchirent la réponse existentielle
Je cherche les réponses dont je ne connais pas les questions
C'est un poison universel qui coule dans mes veines
J'évolue avec mes tortures, mes blessures et mes peines
L'éternelle sensation d'un trauma qui me freine
Je traverse les âges, plonge dans le mensonge mon entourage
Je vais tout droit là où me guident vos doigts sans jamais élever la voix
Je suis juge et bourreau
Mes fantômes sont gravés sous ma peau

Refrain
Je suis de nouveau au pied du mur
J'implose, je suffoque, je sature
Ma nature paradoxale guide sans cesse mes pas
Je suis un être insatisfait, frustré et ingrat
Je conjugue mon sort au masculin et au féminin
Je suis la soudure de cette machine ronde
Car au final je reste l'homme, je suis tout le monde
Je ne suis qu'un ...............................être humain...

  • Catégorie

  • Licence

    • Licence YouTube standard

Chargement…

Lorsque cette fonctionnalité est activée, une vidéo issue des suggestions est automatiquement lancée à la suite de la lecture en cours.

À suivre


pour ajouter cette vidéo à la liste "À regarder plus tard".

Ajouter à

Chargement des playlists...