Loading...

immobilier en Algérie : Le boom

22,032 views

Loading...

Loading...

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Nov 5, 2011

Le boom de l'immobilier en Algérie.
http://dlalaonline.com/categorie/immo...
Les promoteurs nationaux butent sur la rareté du foncier. D'après l'Oxford business group (OBG), le marché de l'immobilier en Algérie est devenu très attrayant pour les promoteurs immobiliers étrangers qui se préparent, désormais, à prendre position de manière permanente.

A posteriori, le rapport de l'OBG annonce les prémices d'un boom immobilier inédit en Algérie. Ce boom contingent, généré par les pétrodollars providentiels, peut, à plus d'un titre, fixer les capitaux en Algérie et créer un marché immobilier moderne qui diffère du mode archaïque spéculatif actuel, souhaitent les responsables algériens. Cependant, les promoteurs étrangers ont, d'ores et déjà, raflé la mise.

Ainsi, divers projets importants sont proposés par des groupes immobiliers étrangers et devront voir le jour avant la fin de l'année en cours. Parmi les plus importants chantiers figure le nouveau mégaprojet, le Parc Dounya de l'Emirates International Investment Company (EIIC) dont le coût est de 3,5 milliards d'euros et qui va s'étendre sur un terrain de 650 hectares, d'une valeur foncière très cotée, sur la périphérie d'Alger.

EIIC a également proposé les plans d'un projet de construction dans le village touristique d'Aïn Chorb, situé sur la côte algéroise. Ce projet, élaboré conjointement avec le Kuwaiti Investment Group, s'élève à 232 millions d'euros.

D'autres investisseurs immobiliers importants du Golfe, dont EMAAR, Gulf Finance House et Al Qudra, ont présenté également des projets de sites commerciaux, résidentiels, touristiques et mixtes qu'ils prévoient construire à la périphérie de la capitale et dont le montant s'élève à plusieurs milliards d'euros.

En somme, ce sont les investisseurs arabes du Golfe qui ont déferlé sur les 1.200 kilomètres de côtes algériennes proposant des investissements haut standing, misant sur la proximité culturelle avec l'Algérie et leur expérience dans la région du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord (MENA).

Loading...

Advertisement
When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Up next


to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...