Loading...

[HS] Trump = Idiocracy ?

33,256 views

Loading...

Loading...

Transcript

The interactive transcript could not be loaded.

Loading...

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Dec 14, 2016

Que nous apprend "Idiocracy" sur l'élection de Donald Trump ?

Facebook : https://www.facebook.com/bolchegeek
Twitter : https://twitter.com/Bolchegeek

Sources :
- Principalement "Manière de voir #149 - Affrontements américains"
- Résultats et électorat* (analyse + fine en-dessous) :
http://edition.cnn.com/election/resul...
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/...
- Les analyses de Michael Moore (VF) :
http://www.huffingtonpost.fr/michael-...
http://www.huffingtonpost.fr/2016/11/...
- Les auteurs d'Idiocracy au sujet de Trump :
http://www.rollingstone.com/movies/ne...
- Chronique intéressante décrivant Idiocracy comme une utopie comparé à Trump :
www.youtube.com/watch?v=OmZOZjHjT5E
- Le micro-trottoir des champions :
https://www.youtube.com/watch?v=Y4Zdx...

Illustration miniature : Bari Design

Musiques :
- "American Idiot" - Reprise par The Rocker Covers
- "Ain't No Suit", "Hard Boiled" - Raphael Müller, Washington Rayk (Chroma Squad OST)
- "Danger", "Hoedown", "Ragtime" - Vince de Vara & Jason Garner (Dont Starve OST)
- "DR Style (Shopcat Remix)", "Intro" - Vince de Vara & Jason Garner (Invisible Inc. OST)
- "The Old Boy" - ‎Jo Yeong-wook (Old Boy OST)
- "Rather Lovely Thing" - Nick Cave & Warrent Ellis (Assassination of Jesse James OST)

______________________________________________
*Concernant le lien entre l'électorat de Donald Trump et le revenu, affinons un peu.
Premièrement, les chiffres viennent de sondages à la sortie des bureaux de vote (http://edition.cnn.com/election/resul...) et sont donc des estimations.
Cependant, ils sont facilement explicables : l'électorat le plus aisé votre plus traditionnellement à droite (en moyenne) et Trump a des positions particulièrement favorables envers les plus riches (baisses d'impôts, de cotisations, etc.). Lui-même est dans le milieu des affaires.
A l'inverse, l'électorat pauvre est traditionnellement plus favorable aux démocrates.
Cependant, lorsque l'on affine l'analyse, la réalité est plus complexe. En prenant par comtés, par exemple, certains coins très pauvres ont voté massivement pour Trump (notamment les zones rurales). De plus, les populations noires et hispaniques comptent parmi les plus pauvres et ont voté massivement démocrate (89% pour les noirs, 66% pour les latinos). Les blancs, notamment les hommes, ont plus voté Trump en général (mais les pauvres pas spécialement plus que les riches).
Pour finir, il faut noter que si on affine les tranches de revenu, l'écart est énorme chez les plus pauvres (52% Clinton / 40% Trump pour le tiers bas). Il bascule en faveur de Trump partout au-dessus, avec même une tendance à s'égaliser sur les 10 derniers pourcents. Et surtout ne pas oublier que ce sont des chiffres généraux qui vont énormément varier selon les comtés, dans un pays comprenant autant de réalités différentes.

Loading...

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Up next


to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...