Loading...

Les Fab Labs - Monsieur Bidouille

63,414 views

Loading...

Loading...

Transcript

The interactive transcript could not be loaded.

Loading...

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Sep 15, 2014

Ma page Facebook : https://www.facebook.com/monsieurbido...
Mon Twitter : @MrBidouille
(Nouveau !) Site web : http://monsieurbidouille.fr

Salut à tous !

Après une (longue) absence pour cause d'un put** de mémoire à rendre, je reviens avec l'épisode sur les fablabs ! J'espère qu'il vous plaira, n'hésitez pas à mettre des commentaires !

Pour et épisode, j'ai pas mal galéré : ne sachant pas quel ton prendre, si je devais être plus critique envers certaines choses ou pas. Après quatre réécritures, je pense aborder l'essentiel tout en proposant en fin de vidéo une analyse différente de ce qu'on peut entendre ailleurs.

Voici quelques commentaires pour ceux qui veulent des précisions :

Les fablabs sont difficile à définir car c'est un mouvement jeune. N'étant pas (pour l'instant) trop cadré par la fab foundation, et s'étendant à travers le monde il est logique de trouver des labs extrêmement différents. J'aurais pu reprendre la charte en détail, mais elle dit tout et rien à la fois. Elle n'est pas aussi engagée que le manifeste des hackers par exemple. Surtout, j'ai voulu éviter la bataille des définitions qui reviens plus à parler du sexe des anges plutôt qu'à se poser des questions pertinentes.
Et la question que je pose est celle des fablab comme chaudron démocratique, lieu de débat et pourquoi pas force de proposition ou de critique. Cela donne une dimension forte aux fablab qui passent de « lieux avec des machines » à « lieux d'expérimentation citoyenne » expérimentation d'autant plus forte que les concepts qui en sortent sont accompagnés de réalisations. Le « faire » donne un poids considérable qui ne faut pas négliger. Si on critique l'obsolescence programmée en réparant des objets par exemple, on passe en position de légitimité plus facilement. On lie le geste à l'idée. Et aussi, le fait de créer des objets typiquement sortis d'un fablab (ou de tout autre lieux du style) nous fait sortir de l'idée comparative avec l'industrie classique qui ne mène à rien. Dans l'état actuel, on est incapable de produire des objets pour une population entière. L'idée est donc pas de faire « pareil ». L'exemple le plus parlant est celui de la vidéo amateur sur internet. Les vidéastes amateurs ont leurs style propre, leurs public et de tout ça découle des codes, une culture qui ne peut pas être comparée au cinéma sur le même plan, comme on ne peut pas comparer le cinéma à la TV sur le même plan.
Espace de liberté, univers des possibles différent des autres médias sans être étanche à ces derniers mais aussi miroir de ce la TV ou le cinéma ne peut pas faire, voila ce qu'est la vidéo amateur sur internet. Pour ce qui est des objets qui sortent d'un lieu comme un fablab, on pourrait tenir le même raisonnement dans quelques années.

Loading...

Advertisement
When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Up next


to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...