Loading...

Les musulmans ont totalement conquis la rue des Poissonniers ! (30 avril 2010)

53,475 views

Loading...

Loading...

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on May 17, 2010

Le vendredi 30 avril 2009, nous avons découvert avec stupeur qu'une nouvelle étape dans la conquête du quartier Barbès par les musulmans a été franchie : en effet, alors que, jusqu'au vendredi 16 avril, la chaussée de cette rue était laissée libre par les musulmans, qui en occupaient les deux trottoirs, celle-ci est à présent elle aussi occupée, rendant ipso facto tout passage impossible même pour les piétons ! À présent, la rue des Poissonniers est donc intégralement envahie par les musulmans, comme le sont déjà, et depuis des années, les rues Myrha et Polonceau !

Tout cela a lieu sans aucune intervention des autorités françaises pour faire cesser cette occupation illicite du domaine public (loi de 1905) et ce trouble à l'ordre public.

Venez lire les articles consacrés par Riposte Laïque à ce scandale :

http://www.ripostelaique.com/

Pour la trente-deuxième semaine consécutive, Riposte Laïque continue son enquête dans les zones islamisées du quartier Barbès.

========================================================================================

PRECISIONS IMPORTANTES :

-- Il y a 4 mosquées dans le quartier Barbès. Donc pas de manque de mosquées.

-- Il y a 2356 mosquées actuellement en France. Donc plus qu'il n'en faut.

-- La majorité des musulmans qui prient illégalement dans les rues de Barbès n'habitent pas dans ce quartier, mais viennent de la banlieue parisienne, exprès pour occuper ces rues.

-- Cette situation s'aggrave semaine après semaine, car depuis 15 ans le maire du 18e arrondissement, Daniel Vaillant, refuse de demander à la Préfecture d'intervenir et de faire appliquer la Loi et de dégager ces rues.

-- Il est interdit de barrer une rue (Articles L411-1 à R418-9, "Entrave à la circulation").

-- Il est interdit d'organiser une manifestation religieuse en public sans la déclarer en Préfecture (loi de 1905, article 27).

-- Il est interdit à l'État de financer les religions, et les constructions de lieux de culte (loi de 1905, article 2).

========================================================================================

Loading...

Advertisement
When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Up next


to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...