Loading...

Face-à-Face avec Kathleen Dugas

2,001 views

Loading...

Loading...

Transcript

The interactive transcript could not be loaded.

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Oct 2, 2014

Kathleen a reçu un diagnostic de trouble bipolaire de type II en 2011. Avant de recevoir un diagnostic, elle a appris à vivre avec la maladie sans aide ni médicaments pendant 25 ans. Comme tant d’autres personnes qui souffrent de maladie mentale, elle a attendu d’être au plus bas et de frôler la mort avant d’accepter qu’elle avait besoin d’aide. Même si Kathleen a encouragé sa propre mère à accepter sa bipolarité, elle s’autostigmatisait.

Aujourd’hui, la vie de Kathleen est totalement différente; elle est en bonne santé, stable, et heureuse. Elle a un conjoint aimant et ses deux filles sont plus heureuses et plus confiantes depuis que Kathleen s’est impliquée dans son propre rétablissement. Kathleen travaille actuellement à l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal. Elle suit une médication et elle met en pratique les idées qui lui ont été transmises en thérapie pour maintenir sa santé mentale. Kathleen refuse d’être accablée par l’étiquette de la maladie mentale.

En 2013, elle a participé à la campagne « Le suicide n’est pas une option » de l’Association québécoise de prévention du suicide, et elle a accepté de partager son histoire. Kathleen estime qu’il est inacceptable que les personnes en détresse hésitent à obtenir de l’aide par crainte d’être jugées. Ainsi elle n’hésite pas à parler de son expérience et de son rétablissement et elle le partage volontiers à chaque occasion qui se présente.

Pour Kathleen, l’ACT!ON est importante.
_______________________________________________

Kathleen was diagnosed as Type II bipolar in 2011. Prior to receiving a diagnosis, she had been living with the illness without help or medication for 25 years. Like so many people who live with mental illness, she felt reluctant to reach out for help until she hit rock bottom and was near death. Even as Kathleen encouraged her own mother to accept her bipolarity, she self-stigmatized.

Today, Kathleen’s life is completely different; she is healthy, stable, and happy. She has a loving spouse and her two daughters are happier and more confident since Kathleen found her own recovery. Kathleen is currently working at the Institut universitaire en santé mentale de Montréal. She takes her medication and applies the ideas she learned in therapy to maintain her mental health. Kathleen refuses to be crushed by the label of mental illness.

In 2013, she participated in the “Suicide is Not an Option” campaign of the Association Québécoise de prévention du suicide, agreeing to share her story. Kathleen thinks it’s unacceptable for people in distress to hesitate to get help because they fear being judged. So she doesn’t hesitate to talk about her experience and recovery and she shares every chance she gets.

For Kathleen ACT!ON is important.

Loading...

to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...