Loading...

VIDEO NIDHAL GUIGA

216 views

Loading...

Loading...

Transcript

The interactive transcript could not be loaded.

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Jan 13, 2017

Lecture préparée et réalisée par la Compagnie du dernier étage, au Maghreb des livres 2016, organisé par Coup de soleil avec l’Hôtel de ville de Paris
Nidhal Guiga (1975- ) Elle est née à Tunis, dans le monde du théâtre et du cinéma, quelqu’un de reconnue, bien avant d’aborder l’écriture littéraire. C’est à partir du rôle qu’elle a joué au cinéma, celui de la première épouse de Habib Bourguiba, qu’elle publie Mathilde B., une lettre imaginaire de Mathilde Bourguiba (2012), où elle évoque les deux lignes politiques possibles de l’indépendance et de la dignité tunisienne, l’une « dure », proche du panarabisme des années 1950, l’autre « souple », faite de négociations avec la part d’ouverture de la France, y compris lors de la crise de Bizerte.
Après des écrits de théâtre, elle nous donne maintenant un roman policier (à moins que ce ne soit un scenario ou une pièce de théâtre ?), qui nous en dit long sur la dureté du monde des comédiens. Une comédienne s’est-elle suicidée ? Une autre a-t-elle disparu ? Le metteur en scène est-il en cause ? Quel est cet étrange commissaire de police qui, en voisin, connaît tout ce petit monde ?
Questions à l’auteure : Quel est son public à Tunis, pour elle, si francophone ? Quels changements dans son métier, pour elle, depuis la « révolution » de 2011 ?

Loading...


to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...