Loading...

@MBANDF : Jellyfish proliferation •• UN TEMPS MÉDUSÉ QUI S'EXPRIME AUTREMENT

206 views

Loading...

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Jan 18, 2019

(en français ci-après)

•••• MEDUSA – MB&F + L’EPEE 1839 : A Transfixing Expression Of Time
In its tenth collaboration with Switzerland’s premier clockmaker, L’Epée 1839, MB&F plunges into warm ocean waters where the beautiful and ancient jellyfish proliferate. Medusa is a dual-configuration clock, housed in hand-blown Murano glass, that can be ceiling mounted or stood upon a desk. In the form of one of the most compelling yet mysterious creatures of the sea, Medusa blends exceptional artisanal skill with Swiss horological precision, and introduces new frontiers in both.(...)

•••• MEDUSA MB&F + L’EPEE 1839 : Une expression captivante du temps
Pour sa dixième collaboration avec L’Epée 1839, le premier fabricant d’horloges en Suisse, MB&F fait un plongeon dans les mers chaudes, là où les merveilleuses méduses ancestrales prolifèrent. Medusa est une pendule à double configuration : abritée sous une coque de verre de Murano soufflé à la main, elle peut être suspendue au plafond ou posée sur un bureau. Dessinée à l’image d’une des plus éloquentes et néanmoins mystérieuses créatures marines, Medusa associe une technique artisanale exceptionnelle à la précision horlogère suisse, en repoussant les limites à chaque fois.
Pièce centrale de Medusa, un grand dôme transparent en verre de Murano soufflé à la main évoque le corps en forme de cloche d’une méduse arrivée à maturité. Il laisse apparaître deux anneaux tournants – un pour les heures et l’autre pour les minutes – qui indiquent l’heure en évoluant derrière un repère fixe commun. Telle une méduse luisante dans les profondeurs, Medusa brille dans l’obscurité grâce au Super-LumiNova. Un mouvement battant à 2,5 Hz (18’000 A/h) figure le cœur palpitant de la créature mécanique, au-dessous de l’affichage de l’heure.
Totalement nouveau, le mouvement de Medusa a nécessité plus de deux ans de développement de la part de L’Epée 1839. Si les autres créations conjointes disposent de systèmes de remontage et de mise à l’heure indépendants, Medusa impose la réunion des deux car l’accès au mouvement est limité par le dôme en verre. De plus, afin d’optimiser l’impact visuel de la pendule et de valoriser sa source d’inspiration, le mouvement a été construit autour d’un axe central. Ainsi, il reproduit la symétrie radiaire du système nerveux d’une méduse.
Le défi représenté par la réalisation d’une enveloppe en verre parfaite — proposée en bleu, vert ou rose — a été tout aussi important que celui de la création du mouvement. Concernant l’édition rose en particulier, il a fallu superposer des couches de verre rouge et incolore afin d’obtenir exactement la teinte voulue.
Pour que le résultat esthétique soit idéal, il était nécessaire que le dôme et les tentacules soient façonnés dans du verre identique, avec la même apparence visuelle. Très peu de souffleurs de verre maîtrisent la technique requise dans la production à la main d’un jeu de tentacules en verre homogène pour chaque pendule. Si l’on ajoute la difficulté de créer un dôme en verre de Murano soufflé à la main d’aspect extrêmement léger et délicat qui doit, néanmoins, supporter le poids d’un mouvement d’horloge, on comprend aisément pourquoi, sur les 40 souffleurs de verre de Murano approchés par L’Epée 1839, un seul a été capable d’accomplir le travail.
Le designer indépendant Fabrice Gonet a proposé Medusa au fondateur de MB&F en 2016. Maximilian Büsser, qui a immédiatement perçu l’intérêt de son croquis et reconnu l’esprit caractéristique d’une création MB&F, raconte : « Je connais Fabrice depuis plusieurs années mais nous n’avons jamais eu la chance de travailler ensemble auparavant. Quand il a souhaité me présenter un de ses concepts, j’ai accepté, même si je ne réponds généralement pas favorablement à ce genre de proposition. J’ai acquiescé d’autant plus que j’ai vu qu’il s’agissait d’une horloge et non d’une montre. La vision était si claire que le résultat final s’avère très proche du croquis original ! »
Medusa fait l’objet de trois éditions limitées à 50 exemplaires. Les différentes couleurs — bleue, verte ou rose — ont été choisies pour refléter les teintes naturelles d’une méduse.

Loading...

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Up next


to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...