Loading...

Jean-Marie Bourry - ONUCI putschiste, fasciste criminel tueur de flics ivoiriens 16-12-2010.wmv

5,023 views

Loading...

Loading...

Transcript

The interactive transcript could not be loaded.

Loading...

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Jan 30, 2013

Le putsch du 16 décembre 2010 fut la suite de la guerre de basse intensité menée depuis 2002 par les forces fascistes de Alassane Ouattara, délégué FMI-esclavagiste pour la zone. Ils attaquèrent la Côte d'Ivoire par le nord. Ce qui justifia l'invasion du pays par la LICORNE fasciste et l'ONUCI.
Ce sont deux chefs SA Guillaume Soro et IB qui étaient chargés des basses besognes criminelles : bonne figure en face de la presse puis discours martial devant ses troupes d'assaut.
Après avoir truqué les élections, le but, soutenus par les fascistes ONUCI, consistait à entrainer quelques milliers de naïfs en direction de la télévision ivoirienne.
Les milices fascistes - entre autres avec des casques bleus - se chargeant de tuer assez de flics de la police d'Abidjan pour déclencher un contre-tir tuant des civils.
Mais les civils étant absents, on voit donc les agresseurs de Soro mêlé à des casques bleus mener l'offensive du 16 décembre 2010.
On aperçoit la silhouette de Jean-Marie Bourry ou d'un de ses collègues putschistes ONUCI. Mais sa place de chef de la police ONUCI aurait du le faire déférer auprès de la justice afin de le faire inculper. Cela signe donc son forfait ou sa complicité avec ce collègue.

Loading...

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Up next


to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...