Upload

Loading...

Hercul

1,370

Loading...

Loading...

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Nov 24, 2012

La ballade du foutromane, libre adaptation du roman libertin du 18ème siècle "Le Petit-Fils d'Hercule".
Une chanson pour grands enfants signée Tatie Lune. PAROLES :

Dans ma jeunesse je monte à Paris
Sans argent, innocent
Innocence ou plutôt bêtise et duperie
Si l'on parle vraiment

Cependant j'avais
Appétit et santé

Me remettant aux mains d'une maquerelle
Elle me confie mission
Ayant vérifié mes quartiers de noblesse
Et inspecté mon fion

Elle m'envoie baiser
Une comtesse délurée

Cette dame quoique sexagénaire
Echauffe ma volupté
Ravie de me sentir naître et renaître
La sienne s'en trouve comblée

Je partage la recette
Avec ma proxénète

S'en suivent aventures et diners polissons
De haute condition
Abbesse affamée ou marquise lettrée
Je donne satisfaction

La foutromanie
Me rend belle la vie

Et je fous je fous je fous je fous je fous je fous je fous
Ah je fous je fous je fous je fous je fous je fous je fous

Invité d'une petite maison
J'entreprends par le con
Neuf extravagantes qui me lancent le défi
De les prendre sans répit

Les belles sont satisfaites
Qu'à toutes bien je le mette

Ma réputation s'accroît comme mon vit
Auprès des élégantes
J'enfile Lescaut Guimart et Durancy
Qui fout comme elle chante

Beaux culs et belles mottes
Et pas ceux de bigotes

Et je fous je fous je fous je fous je fous je fous je fous

Celles qui foutent comme on éternue
Et déchargent comme Jupiter
Celles dont on ne peut conquérir la vertu
Qu'à force d'argumentaire

Les fesses nobiliaires
Les fesses roturières

Mais l'avouerai-je ne trouvais pas à Paris
Les dons des femmes de Cour
Qui n'a été branlé par une duchesse
Ignore ce qu'est l'amour

Ce que c'est le plaisir
Qui n'éteint le désir

Et je fous je fous je fous je fous je fous j'enconne j'encule
Et je fous je fous je fous des femmes à particule

Puis quelque peu las et craignant de m'user
Je rallie la Russie
Magnificence et prodigalité
Y servent la fouterie

Les princes sont sans fierté
Les femmes sans préjugés

Reçu dans cette virile contrée
Je me sens tout modeste
Les russes sont les vrais enfants d'Hercule
Me dis-je sans conteste

Un défi m'est donné
Visant à m'éprouver

Une lutte amoureuse m'oppose à six fouteurs
Au cours d'un long diner
Nous foutons sept jeunes beautés avec vigueur
Neuf fois dans la soirée

Les culs battent la mesure
Orchestrent la luxure

Nous foutons foutons foutons foutons de mille façons
Et l'on me décerne la couronne tressée de poils de con

Et l'aventure prend une nouvelle tournure
Quand l'impératrice m'appelle
Elle me demande à ma grande surprise
Soyez vice roi d'Orel

La ville est dépeuplée
Vous pouvez nous aider

Elle me livre alors ses vues politiques
Me donne ses instructions
Sachez répandre une fureur érotique
Qui fasse population

Et qu'ils foutent qu'ils foutent qu'ils foutent qu'ils foutent qu'ils foutent qu'ils foutent

Ma première mesure est d'appeler les arts
Qui préparent l'esprit
Comédiennes fougueuses et feu du théâtre
Suscitent la fouterie

Un désir de jouissance
Voit sans tarder naissance

Puis je fais mander la Darmand en renfort
Qui se joint à mon bord
Celle-là qui me fit débuter à Paris
Me prête son génie

En ouvrant un bordel
Peuplé de mille belles

Brillante jeunesse fouteurs en liberté
Se trouvent donc occupés
Pour ma part je corromps jeunes demoiselles
A la pruderie forcées

Et l'on entend s'élever
Des toits de la cité

Des hu des han ...

Fort de ce succès j'entreprends pour finir
Cela me tient à cœur
Dans une académie de réunir
Les plus hardis fouteurs

Trente sièges sont attribués
Les coniphiles sont nés

L'art de foutre ainsi que la coniphilie
Sont passions ancestrales
Adam Eve Jupiter Vénus Ganymède
Des fouteurs vénérables

Même Platon qui ratait
Le désir l'animait

Quelque rôle que l'on joue ici-bas
On n'est pas plus heureux
Vigueur aisance et liberté
Voilà mesdames messieurs

Ce qu'on doit désirer
Je vous laisse méditer

Et surtout foutre foutre foutre foutre foutre foutre foutre

  • Category

  • License

    • Standard YouTube License

Loading...

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Up Next


Sign in to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...