Loading...

L'art, don de soi pour Dieu

1,819 views

Loading...

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Feb 12, 2010

C'est fin janvier qu'a été inaugurée la façade restaurée de l'Eglise Saint Louis des Français à Rome. L'occasion de redécouvrir cette Eglise après plus d'une année de travaux, et d'en apprécier la beauté. Didier Repellin, architecte en chef des Monuments Historiques, précise l'intérêt de ce chantier. « L'Eglise Saint Louis des Français, c'est d'abord un très grand chef d'œuvre. Mais c'est un chef d'œuvre à plus d'un titre. D'abord sur le plan historique, et c'est d'importance puisque que c'est une Eglise pour tous les français et une fondation royale. Son acte de naissance date de la fin du 15ème, vers 1478, mais l'Eglise elle même a été construite entre 1518 et 1589 ».Au delà des détails techniques, cette restauration a également été l'occasion d'études sur l'art du 16ème siècle, sur les outils utilisés pour réaliser la façade, et finalement, sur la manière de travailler des artistes, qui témoigne de leur foi.« Toutes ces œuvres ont été faites à une époque où tout était fait pour la gloire de Dieu. Donc, l'ouvrier, le sculpteur, le peintre, se donnait littéralement. Et ça m'a toujours frappé parce que justement, après, à une période, on ne travaillait plus pour la gloire de Dieu, mais pour une personne définie. Et à ce moment là, comme disent les sculpteurs, dans l'un on se donne, dans l'autre on le flatte. Et c'est la différence entre le don de soi et la flatterie. Et ici, l'expression, c'est par le don de soi ».

Comments are disabled for this video.
When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Up next


to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...