Loading...

#olivierjuprelle

COMMENT FILMER UN CONCERT - 8 astuces clés

5,941 views

Loading...

Loading...

Transcript

The interactive transcript could not be loaded.

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Apr 16, 2017

Comment filmer un concert? Voici 8 astuces pour vous aider. Vous êtes libres de recevoir mon guide "Créer des vidéos qui vendent" ici : https://strategievideo.com/recevoirgu...

Mon article, plus complet, pour bien filmer un concert live est disponible ici : https://strategievideo.com/captation-...

Un bouquin qui m'a pas mal aidé à mes débuts de réalisateur : https://amzn.to/2zNW8dh

Le rider technique en téléchargement gratuit :
https://drive.google.com/file/d/0B8py...

Les vidéos réalisées pour
Aaron : https://youtu.be/fWIuWH6omos
Saint-André : https://youtu.be/x3zxJIumsPk
Dario Mars : https://youtu.be/_ti4ohW36iU
Vitalic : https://youtu.be/GXg7-mMup74

Vous pouvez me rejoindre sur :
http://www.facebook.com/olivierjuprelle
http://www.instagram.com/olivierjuprelle

Ma caméra pour les vlogs : https://amzn.to/2KMZA0c
Optique idéale pour faire un vlog : https://amzn.to/2m7fd3H
Pied idéal pour les vlogs : https://amzn.to/2L8iGKc
Micro idéal pour les vlogs : https://amzn.to/2L3qd0f
Optique pas trop chère pour un rendu ciné : https://amzn.to/2JdLz5V
Mon drone préféré : https://amzn.to/2Oxe02K

Le groupe TALISCO m’a récemment demandé d’immortaliser leur concert à Bruxelles. J’ai beaucoup de mal à dire non parce que j’adore faire ça. La production est maintenant terminée, tout le monde est content mais comme à chaque fois, ce n’était pas gagné. Filmer un concert est loin d’être évident, surtout quand les budgets sont serrés. Il faut être créatif pour contourner les contraintes budgétaires et très organisé pour pouvoir mieux improviser le jour du tournage. Je partage avec toi aujourd’hui 10 conseils clés pour que ta captation de concert soit une réussite.

1. Faire simple. Un multicam de concert c’est le chaos. Je le dis à chaque fois mais quand tu filmes un concert c’est inutile de vouloir faire du cinéma. Le plus simple = le plus efficace = le meilleur résultat et SURTOUT le moins de temps en postprod. Découpage simple, mise en place simple.

2. Bien choisir ses cadreurs, c’est eux qui vont faire toute la différence. Les engager avec :
Boîtier full frame
optique serie L stabilisée verticale et horizontale
cartes 64Go
batteries de rechange
et surtout PIEDS !!! Le nombre de mecs qui ont un boitier incroyable et qui n’ont pas de pied.

3. Le contact avec la régie (praticables à hauteur de scène pour pouvoir filmer à angle plat + marches sécurisées), l’ingé son (cul de console + ambiances), avec le régisseur lumières (assez de niveau sur scène) et avec la production du concert : Parking, loge équipe, table, électricité, boissons, snacks, clé, un repas.

4. Mon petit plus c’est de filmer les balances. La grande difficulté de la captation de concert c’est qu’on ne peut pas choisir le décor ni refaire la prise. Avec le public dans la salle, une fois le concert lancé on ne peut pas tout arrêter.

C’est mon petit truc à moi pour augmenter le nombre d’angles sans gêner le public pendant le concert tout en restant dans une enveloppe budgétaire raisonnable. Pour Talisco nous étions 3 cadreurs et sur le montage final il y a 12 axes. Pour être honnête ça marche une fois sur deux. L’artiste doit jouer le jeu. Il faut que le titre filmé soit joué au click, et ça il faut vraiment le vérifier en amont, en direct avec l’artiste. Les raccords visage ne seront pas vraiment raccord, mieux vaut privilégier les mains en balances.

5. Il faut aussi une bonne vision des horaires. Mon conseil : compter large. Il va y avoir des contretemps, du matériel défectueux, des retards dans les balances, il faudra improviser sur le moment. Au mieux on est préparé au mieux on peut réagir. Prévoir un horaire, avec une vraie pause pour manger, du temps pour vider les cartes, pour se concentrer avant que ça démarre.

6. Prévoir une réunion avec tout le monde pour régler les boîtiers (mieux encore : leur demander de régler ça la veille). Dessiner les valeurs de plan attendues pour mieux communiquer pendant le brief équipe. Prévoir de filmer dans les loges. Prévoir quelqu’un pour un making of.

7. Rédiger un contrat avec la répartition des droits et négocier le cachet en fonction de la licence d’exploitation de ces droits en amont. Journée de 12h en prévision, matériel qui peut être cassé ou volé, gros travail de synchro, transcodage puis montage. C’est du gros taf qui demande une maîtrise réelle, une prise de risque. L’artiste va se servir des images, ça va lui rapporter de l’argent. La vidéo de concert est en plein boom. Le festival Coachella diffuse aujourd’hui 2 weekends de concerts en direct sur YouTube. Beaucoup d’artistes ont compris l’impact de la vidéo de concert dans leur communication. Tout le monde y gagne. Il ne faut donc pas sous-estimer ton savoir-faire !

8. Rédiger un rider technique et l’envoyer une semaine avant à la salle. Et comme je suis très généreux, je te mets dans le descriptif le lien vers le rider que j’ai rédigé. C’est gratuit.

#olivierjuprelle
https://youtu.be/E2rCYJbGcDM

Loading...

Advertisement
to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...