Loading...

euronews Life - Kazakhstan : une quête d'unité spirituelle

1,257 views

Loading...

Loading...

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Jun 5, 2012

http://fr.euronews.com/ Astana, point de convergence pour de nombreux croyants dans le monde.
Pendant deux jours, des milliers de fidèles de générations et de confessions plurielles vont affluer vers la capitale du Kazakhstan, à l'occasion du quatrième Congrès des responsables des religions traditionnelles dans le monde.

C'est au coeur du Palace de la Paix et de l'Harmonie, édifice moderne de forme pyramidale que se rassemblent quelques 360 délégués originaires de 47 pays.

Une architecture étonnante, qui vient contraster avec l'église orthodoxe russe, où le patriarche a d'ailleurs assuré l'office peu avant l'ouverture du Congrès.

Islam, christianisme mais aussi taoïsme ou bouddhisme , diverses confessions sont représentées à ce Congrès, qui a pour thème cette année "La paix et la concorde comme le choix de l'humanité."

" Mon rêve est de construire quelque chose de similaire à ce que sont les Nations Unis pour les diplomates, il s'agirait d'unifier les religieux, les dignitaires de chaque nation, de chaque pays, y compris ceux qui n'ont pas de relation diplomatique", ambitionnne le Rabbin Yona Metzger.

Comment une société multi-confessionnelle peut elle contribuer à résoudre des conflits qui bien souvent éclatent au nom de la religion ?
"Tous les chefs religieux s'accordent pour appeler à la paix spirituelle et c'est l'un des buts de ce Congrès", avance le grand mufti du Kazakhstan Absattar Hajji Derbisali.

Parmi les sujets abordés, le rôle des responsables religieux pour atteindre une croissance durable. Comment peuvent-ils aider ceux qui se débattent quotidiennement avec la crise?

02.15 -- 02.39
SOT (English) Bishop of Bradford, The Rt Revd Nick Baines:

"La crise économique qui sévit actuellement dans le monde nous pousse à nous interroger, explique l'évèque de Bradford, le révérend Nick Baines.
Pourquoi sommes-nous affectés par cela, en quoi consiste la vie finalement? Quand nous parlons de valeurs, en quoi sont-elles ancrées? Il y a là un aspect purement pratique, fonctionnel : comment se procurer à manger demain, et des questions plus existentielles, que nous essayons d'identifier ici."

Le président kazakh, Nursultan Nazarbyev, est à l'initiative du Congrès. Il considère son pays comme une vitrine de la vie dans la paix et l'harmonie :
"D'abord, nous avons au Kazakstan 140 nations et 46 religions qui coexistent dans la paix, justifie-t-il.
A Astana, vous pouvez voir des synagogues, des temples, des églises, etc.
Les gens peuvent choisir leur culte librement et exprimer leurs valeurs spirituelles.
Ensuite, le Kazakhstan a montré l'exemple au monde en s'engageant dans le désarmement nucléaire."

"C'est ici, dans l'mmensité des steppes d'Asie centrale, qu'a germé l'esprit du Kazakhstan, commente notre envoyé spécial Paul Mac Dowell.
A la fin des années 30, le dictateur soviétique Joseph Staline a littéralement abandonné des millions de personnes : juifs, mongols, asiatiques... Ceux qui ont survécu se sont tournés vers les habitants du Kazakhstan, et ils ont été accueillis, les kazakhes soulignant que leurs différences était facteur d'unité et non de division."

Almira Isakova--Lee et son mari Alexander habitent dans le centre d'Astana. Durant le Congrès, ils se sont identifiés à plusieurs des thèmes abordés.
Ils sont conscients que le Kazakhstan assure à sa société composite la stabilité nécessaire pour se développer.

"Je suis kazakhe, il est coréen, explique Almira, et maintenant on est ensemble. Le fait d'être issus de confessions différentes ne nous empêche pas de nous aimer. On cuisine tous les deux les spécialités de nos pays respectifs, des plats nationaux. Pour moi ce qui compte chez l'autre, ce n'est pas sa religion mais sa personnalité."

Retrouvez nous sur :
Youtube http://bit.ly/zr3upY
Facebook http://www.facebook.com/euronews.fans
Twitter http://twitter.com/euronewsfr

Loading...

Advertisement
to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...