Upload

Loading...

Orage et éclairs le 28/06/11 en Belgique

1,135 views

Loading...

Loading...

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Uploaded on Jul 2, 2011

Orages violents du 28 juin 2011

Ce mardi 28 juin, le territoire belge a été localement touché par de violents phénomènes orageux. Ces phénomènes ont été localement accompagnés de pluies intenses, de grêle et de rafales de vent. Dans l'avant-midi, c'est surtout l'ouest de notre pays qui fut touché. L'après-midi et le soir, c'était au tour du centre et d'une partie de l'est du pays. Les phénomènes orageux qui se sont produits en fin d'après-midi et dans la soirée furent significativement plus intenses que ceux qui se sont manifestés en matinée.

Les orages qui ont touché une grande partie du pays ce mardi 28 juin, avaient pour origine la confrontation entre de l'air tropical chaud et humide, et des courants océaniques nettement plus frais. A l'approche du front froid marquant la limite entre ces deux masses d'air, un creux thermique s'est formé dans l'air chaud.
Les ingrédients étaient donc réunis pour obtenir une forte activité orageuse :

- La présence d'une « langue d'air très chaud » en surface ;
- Une augmentation de l'humidité et de l'instabilité dans les basses couches de l'atmosphère à l'approche du front froid ;
- La formation de courants ascendants au niveau du creux thermique ;
- On peut également ajouter l'activité d'une circulation cyclonique en altitude, qui est un autre phénomène provoquant une montée d'air.

Les plus fortes rafales de vent enregistrées dans le réseau anémométrique belge (mesure de la vitesse du vent) ont été de l'ordre de 33 m/s (119 km/h) à Beauvechain et 28 m/s (101 km/h) à Gosselies et Zaventem. Ailleurs dans le pays, les pointes maximales du vent ont varié entre 11m/s (40 km/h) et 19 m/s (68 km/h). Il est évidemment possible que, localement, et suite à la présence de ces phénomènes orageux, ces valeurs aient pu être dépassées.

Nous avons pris connaissance de chutes de grêle relativement importantes dans les régions de Genk, Liège et Saint-Hubert.

Comme toujours, par temps orageux, les quantités de précipitations relevées ont été très variables sur de courtes distances. Jusqu'à présent, les données les plus élevées relevées dans le réseau climatologique de l'IRM entre 08h00 hier et 08h00 ce matin, ont été mesurées aux stations de Thisnes (Hannut) avec 84,7 mm, Haacht avec 64,0 mm, Sivry avec 57,1 mm, Waarloos avec 54,3 mm et Solre-sur-Sambre avec 52,5 mm. A Boussu-en-Fagne, une des stations de mesure du réseau wallon des Voies hydrauliques, on a relevé 81,1 mm, avec une quantité horaire maximale de 49,3 mm.
En général, les quantités de précipitations relevées dans les parties ouest et sud-est ont été significativement moins importantes que dans le reste du pays.
http://www.meteo.be/meteo/download/fr...
http://www.meteo.be/meteo/download/fr...

Source : Institut Royal Météorologique ( IRM ) http://www.meteo.be/meteo/view/fr/669...

Loading...

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Up next


to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...