Upload

Loading...

Der Erlkönig - schubert_Le Roi des Aulnes fr traduction

9,156

Loading...

Loading...

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Jan 15, 2012

texte Johann Wolfgang von Goethe
Quel est ce cavalier qui file si tard dans la nuit et le vent ?
C'est le père avec son enfant ;
Il serre le jeune garçon dans son bras,
Il le serre bien, il lui tient chaud.
Mon fils, pourquoi caches-tu avec tant d'effroi ton visage ?
Père, ne vois-tu pas le Roi des Aulnes ?
Le Roi des Aulnes avec sa traîne et sa couronne ?
Mon fils, c'est un banc de brouillard.
"Cher enfant, viens donc avec moi !
Je jouerai à de très beaux jeux avec toi,
Il y a de nombreuses fleurs de toutes les couleurs sur le rivage,
Et ma mère possède de nombreux habits d'or."
Mon père, mon père, et n'entends-tu pas,
Ce que le Roi des Aulnes me promet à voix basse ?
Sois calme, reste calme, mon enfant !
C'est le vent qui murmure dans les feuilles mortes.
"Veux-tu, gentil garçon, venir avec moi ?
Mes filles s'occuperont bien de toi
Mes filles mèneront la ronde toute la nuit,
Elles te berceront de leurs chants et de leurs danses."
Mon père, mon père, ne vois-tu pas là-bas
Les filles du Roi des Aulnes dans ce lieu sombre ?
Mon fils, mon fils, je vois bien :
Ce sont les vieux saules qui paraissent si gris.
"Je t'aime, ton joli visage me charme,
Et si tu ne veux pas, j'utiliserai la force."
Mon père, mon père, maintenant il m'empoigne !
Le Roi des Aulnes m'a fait mal !
Le père frissonne d'horreur, il galope à vive allure,
Il tient dans ses bras l'enfant gémissant,
Il arrive à grand peine à son port ;
Dans ses bras l'enfant était mort.

Rammstein donne une nouvelle interprétation, très personnelle, du texte de Goethe, qui présente une référence aux mythes, celui d'Icare et de Prométhée, par rapport à la croyance de l'homme qu'il peut maîtriser les éléments, et que les caprices de la nature le trouvent souvent démuni. Il y a donc aussi une allusion à une punition divine pour avoir voulu voler trop près du soleil. Le titre, mystérieux, pourrait faire allusion à l'enfant élu (le Panchen Lama) en tant qu'héritier du Dalai Lama qui fut enlevé et que l'on n' a jamais retrouvé.
Musicalement, la voix , sur un ambitus assez étroit, se transforme selon les personnages, et divers effets électroniques lui sont appliqués. On retrouve bien sûr la voix gutturale, très grave, des chanteurs de métal. il y a un air de musique pentatonique dans l'accompagnement dans lequel les sons graves rendent l'ambiance pesante. Des riffs instrumentaux (une seconde mineure suivie d'une quinte, toutes deux descendantes, parfois assortie d'une quarte diminuée) symbolisent peut-être l'altitude à laquelle l'histoire se déroule. Il y a aussi de petits arpèges mineurs descendants qui se déplacent sur une faible amplitude.http://www.youtube.com/watch?v=0tgode...
rammstein interpretant der erlkonig le rois des aulnes.....

  • Category

  • License

    • Standard YouTube License

Loading...

Advertisement
When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Up Next


Sign in to add this to Watch Later

Add to