Loading...

Claude François - Soudain il ne reste qu'une chanson

256,256 views

Loading...

Loading...

Transcript

The interactive transcript could not be loaded.

Loading...

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Apr 10, 2012

« Soudain il ne reste qu'une chanson » aurait pu très bien être un tube dans la discographie de Claude François. Ce titre a, néanmoins, formidablement bien marché, en face B de « Toi et moi contre le monde entier » mais il aurait certainement eu un impact encore plus important s'il avait figuré en face A d'un 45 tours... Cette chanson, extraite, n'ayons pas peur des mots, du meilleur album de l'idole (le 22ème en... 12 ans de carrière !) qui contient, outre le tube emblématique, « Le chanteur malheureux », « Il ne me reste qu'à partir », « Joue quelque chose de simple » et d'autres forts morceaux comme « On est qui, on est quoi », « Où s'en aller » et « Le spectacle est terminé », fut adaptée à partir d'un excellent « rhythm'n'blues » qui avait, comme titre original, « I'll be around » interprété au départ par le très bon groupe « The Spinners ». Assez bizarrement, ces derniers étaient mieux connus sous l'appellation « Detroit Spinners » (en référence à la « Motown ») au Royaume-Uni. Cette formation qui naquit en 1954 est toujours en activité de nos jours malgré le récent décès, le 2 février 2007, de l'un de ses principaux fondateurs, Billy Henderson, à l'âge de 67 ans. Si vous faites rapidement un petit calcul, vous vous apercevrez qu'il commença à faire partie du groupe à... 15 ans à peine !

Loading...

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Up next


to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...