Loading...

Témoignages sur les inondations en Seine-et-Marne (2016)

118 views

Loading...

Loading...

Transcript

The interactive transcript could not be loaded.

Loading...

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Jan 12, 2018

Au cours de l’année 2017 et grâce au partenariat avec l’ONG Partagence, qui vient en aide aux populations victimes des catastrophes naturelles, nous avons rencontré des habitants de la Seine et Marne qui ont bien voulu témoigner, face à la caméra, de leur expérience des inondations survenues en juin 2016. Il en résulte des histoires bouleversantes dont l’émotion est encore à fleur de peau. Parallèlement aux destructions matérielles souvent importantes, il y a la douleur d’avoir perdu des photos, des dessins d’enfants, des traces d’une histoire familiale partagée et précieuse... Mais ces vidéos nous permettent aussi de mieux comprendre les différents moments vécus par les sinistrés devant la montée inexorable des eaux, et l’endurance et le courage dont ils ont fait preuve.

Tout d’abord, il y a l’incrédulité face à l’ampleur du danger, la surprise face à la puissance de la nature. Est-ce une confiance démesurée dans les protections humaines ou bien une difficulté à accepter la catastrophe qui arrive ? Quand la montée des eaux s’arrête enfin, c’est la surprise et la honte qui l’emportent. L’intimité se dévoile dans les rues : des portraits de famille, des matelas et des meubles souillés sèchent dans les rues, tandis que grandit l’inquiétude que l’eau, en emportant des souvenirs, ait effacé une partie du passé. Puis c’est le temps des démarches pénibles, avec les décombres entassés dans les cours dans l’attente des inventaires pour les assureurs. Le déni de réalité qui se joue hélas dans la négociation avec les assurances et la douleur délétère de ne pas reconnaître ce qui est arrivé. Difficile de ne pas baisser les bras ! Mais il y a aussi la découverte de l’entraide et la solidarité, signalées par de nombreux sinistrés comme l’une des choses qui aide le plus à remonter la pente. Plusieurs ONGs, comme Partagence, ont apporté non seulement l’aide matérielle si nécessaire, mais ont su aussi entretenir l’espoir et inviter chacun à resserrer des liens anciens et à en tisser de nouveaux.


Le 2 juin 2017, à l’occasion de la commémoration des inondations de 2016 organisée par l’ONG Partagence à Saint Mammès, la salle était à son comble, et l’Institut pour l’Histoire et la Mémoire des Catastrophes était là aussi. Serge Tisseron a accompagné le visionnage des témoignages filmés en parlant de l’importance du travail de mémoire. L’émotion toujours présente, une ambiance de bienveillance et de camaraderie, ont renforcé notre conviction que des liens forts s’étaient tissés dans l’entraide.

Lors de cette soirée, nous avons pu aussi confirmer l’importance des témoignages et du partage de la mémoire. En effet, seul le récit des événements dramatiques qui se sont déroulés ici permet de prendre de la distance et de les inscrire justement comme des événements du passé, dans un « cela a été », afin de pouvoir en témoigner avec assurance et sérénité aux générations futures. Ce travail d’énonciation et de témoignage est aussi la condition pour nous
préparer ensemble à de possibles nouvelles catastrophes. Une fois de plus, il s’est avéré que “la mémoire de chacun est au service de la résilience de tous”.

Nous remercions à tous les participants ainsi que l’ONG Partagence pour cette merveilleuse collaboration.

Loading...

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Up next


to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...