Loading...

Norbert Rodrigue, leader empathique, homme de fidélité, partie 1 de 2

203 views

Loading...

Loading...

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Mar 14, 2017

Partie 1 de l'émission 5, saison 2016-2017, de la série «Les Militants»

La partie 2 est ici: https://youtu.be/b6ClRxlnPLY

SITE WEB: http://ferrisson.com

Parmi les facteurs ayant marqué Norbert Rodrigue dès son enfance, on relève la pauvreté dans laquelle était plongé sa famille, cela en toute dignité, ainsi que le courage de son père, un invalide particulièrement porté vers le dévouement social.

Fort peu scolarisé, le jeune beauceron emprunte à 14 ans, la piste des bûcherons où il découvre la solidarité et la camaraderie.

Cela lui permet, dans la jeune vingtaine, de cofonder un syndicat CSN à l’Hôpital Ste-Justine, une réussite qui lui ouvre les portes de la centrale syndicale. Là, il va vivre les grands événements syndicaux des années 70. Élu président de sa fédération, celle des services, il devient, au lendemain du schisme de 1972, premier VP de la CSN.

En 1976, Marcel Pepin n’entend plus continuer à la présidence et il suggère à Norbert Rodrigue de lui succéder. Petit détail, il devra pour y arriver, défaire le légendaire Michel Chartrand qui brigue le poste, ce qu’il arrive pourtant à faire assez facilement.

Il va ainsi diriger la CSN jusqu’en 1982. Pendant ce temps, et après, au fil des emplois supérieurs qu’il exercera, il sera animé par la certitude d’être un gamin n’ayant jamais fini sa 7e année, pour qui un emploi n’est pas un travail, mais une école permettant de tout apprendre. Aujourd’hui retraité, c’est une philosophie qu’il continue d’appliquer en s’informant sérieusement tous les jours.

Loading...

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Up next


to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...