Loading...

Mademoiselle se meurt

33,416 views

Loading...

Loading...

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Mar 9, 2012

Dans son billet humoristique d'aujourd'hui, François Morel regrette la suppression du terme mademoiselle et le choix de conserver le mot madame (9 mars 2012 - 8h55).
Retrouvez tous les billets de François Morel sur www.franceinter.fr

  • Category

  • License

    • Standard YouTube License

Comments • 43

Vindsxtono
Je ne vois pas ce qu'il y a de féministe à vouloir se fâcher avec les demoiselles qui ne veulent pas être appelées madame
Diane Rill
Une chronique sexiste de bout en bout ! Incroyable... Petite étude d'après citations approximatives : 1/ « Les féministes devraient s'occuper de choses sérieuses (ex : égalité des salaires) mais en sont visiblement incapables donc s'occupent de broutilles inutiles » = cliché sexiste selon lequel les femmes ne sont capables que d'actions subalternes (après tout la politique, la vraie, est un monde d'hommes que diable !) 2/ « Mademoiselle ne devrait pas être supprimé... car c'est si joli » => certes, d'ailleurs les femmes ne sont faites que pour être jolies, fraîches et légères en crinoline. 3/ « Les Madames (parmi lesquelles M. Morel compte sûrement les féministes) c'est triste, c'est l'ennui, le renoncement » => une femme pleinement adulte et accomplie c'est triste... surtout aux yeux d'un homme. Pour lui, une femme devrait toujours rester « demoiselle » et donc, quelque part, disponible, désirable pour les hommes (il le dit d'ailleurs : « Qui voudrait refaire sa vie avec une Mme, plutôt qu'une Mlle ? », trahissant involontairement qu'il juge la question du point de vue d'un mâle en chasse). 4/ Comme un précédent commentaire l'a dit, le « Mademoiselle » sera supprimé ADMINISTRATIVEMENT pour que l'administration ne sache plus déterminer le statut marital d'une femme par sa dénomination. C'est une quête de liberté et d'indépendance, la liberté de ne pas être définie en fonction d'une relation (ou non) à un homme. Par ailleurs, chacun est libre d'utiliser dans le langage courant le mot « mademoiselle » tout comme on utilise « jeune homme » même si ce mot n'a pas de sens administratif. Ces deux mots (mademoiselle / jeune homme) peuvent très bien remplir leur usage social et poétique, sans lien avec les dénominations administratives. Pour terminer je dirais que je trouve la chronique de M. Morel profondément nuisible car elle charrie une tonne de clichés sexistes, anti-féministes et machistes. Que quiconque essaie de me prouver que son propos est porteur d'une seule idée en faveur de l'égalité des sexes, et nous en parlerons.
View all 6 replies
Banana Split
Parce que madame inclus le fait d'être marié et en gardant le nom de famille de son pere ça veut tout simplement dire qu'elle est mariée à son pere si on l'appelle "madame". Et ça ne me plait pas du tout, l'animateur radio a tout à fait raison, les féministes qui ont fait ça ne pouvaient pas s'attaquer à autre chose de plus valorisant ?
Diane Rill
Banana Split => Pourquoi une gamine de 12 ans ne serait pas appelée "madame" dans un courrier, puisque les gamins sont appelés "monsieur"...?
Hide replies
S.B. F.
je rajoute une interrogation : madame, qui daterait du moyen age, pour indiquer un statut de noblesse, s'est il construit à partir du role d"épouse des femmes( car elles n'avaient bcp d'autres roles que celui d'epouse alors..) ? car si madame s'est conditionné du statut d'epouse, il n'est pas très neutre, ni égale.Est-ce que ce n'est pas imposer une neutralité, dite de respect, se basant sur l'idée que la norme, et le respect pr une femme s'acquiert par un role d'epouse ?
S.B. F.
Après avoir vu cette video et lu les commentaires, j'ai lu que les termes madame comme demoiselle , initialement, ne se référaient ni l'un ni lautre à la condition de mariage ou de celibat d'une femme, mais à des degrés de noblesse.Ensuite demoiselle a fait référence au célibat, mais au fond un terme nommant le statut d'une femme, qd bien meme elle serait celibataire, ne me semble pas plus sexiste (voire moins)qu'un nom adoubant une femme d'un statut par le mariage.Les 2 informentdu celibatounon
S.B. F.
DIfficile, car changeant la structure de penser aussi.Les féministes pourraient aussi s'empêtrer à ainsi modifier la langue française, et devant revoir leurs acquis de grammaire.Aussi, pour signifier l'universel va ton indiquer a chaque fois plusieurs genres possibles ? garder le masculin comme base neutre ? ou opter pour une autre base neutre ?N'y a til pas risque de "saccager/abimer" notre héritage/ patrimoine aussi de la sorte ? 
S.B. F.
Mademoiselle est sexiste, dans une société ou le statut de la femme était foncièrement inégalitaire.Madame était alors, dans son historique, de par l'accès a ce statut ( le mariage) encore plus sexiste.. madame, n'avait pas du tout un usage neutre.Ce qui m'égratigne , c'est qu'en instaurant madame comme neutre, lorsquil na pas été construit comme tel historiquement, on efface l'histoire, presque, et la reefie.On aurait pu aussi bien trouver un autre mot.
S.B. F.
.L'universalisme prend le masculin pour barème du neutre, on parle de l'homme, comme de l'espèce etc et si cela va se nuancer peu à peu, quil y aura de plus en plus de changement, même notre notion actuelle de l'unisexe( la mode, l'habillement) s'est basée sur cette idée de l'universel sur base de masculin ( les femme se sont mises à porter des pantalons, et non l'inverse), ce sera difficile a changer pour tout, et changer de grammaire, je crois meme des feministes seront destabilisées p-etre
Fanny PRops
ok en fait personne n'a rien compris dans le débat en fait? Les féministes ont fait supprimer le terme administrativement bordel, ADMINISTRATIVEMENT. Histoire que l'administration ne sache plus déterminer le statut maritale d'une femme par sa dénomination. Utilisez mademoiselle tant que vous voulez, la suppression sur vos papiers ne supprime en rien l'usage de la langue. De toute façon la signification du mot a changé, il désigne les jeunes filles et non plus les femmes non-mariées. 
Fanny PRops
Oulaaah la connerie de l'argumentation est de pire en pire. 
Ccleanerable
Si les hommes avaient eu un Damoiseau et les femmes un unique Madame, les féministes auraient exigés d'avoir leur Mademoiselle. En fait elles font tout en fonction des hommes, pauvres femmes...
Advertisement
When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Up next


to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...