Chargement…

Reportage ATV sur la rencontre du COSAG avec Nadine Morano

1 877 vues

Chargement…

Chargement…

Transcription

Impossible de charger la transcription interactive.

Chargement…

Chargement…

Pour évaluer une vidéo, vous devez la louer.
Cette fonctionnalité n'est pas disponible pour le moment. Veuillez réessayer ultérieurement.
Ajoutée le 20 oct. 2008

Une délégation du COSAG composée de membres du COSGARM de la Martinique et du GAPEG de la Guadeloupe sest déplacée à Paris afin de rencontrer la CNAF (Caisse Nationale des Affaires Familiales et Sociales) et la secrétaire détat à la famille auprès du ministère du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité, Madame Nadine MORANO, afin dexposer à nouveau la problématique et les difficultés qui frappent les entreprises daccueil et de garde de la petite enfance en Outre-mer.

Tout dabord, de la rencontre avec le Président Mr DEROUSSEN de la CNAF accompagné de ses deux techniciens Mrs ORTALDA et BEDON, il a été clairement question de poser les vrais problèmes rencontrés autour de la Prestation de Service Unique.

La CNAF et les CAF locales enregistrent à 2010 le passage à la Prestation de Service Unique (PSU) qui tente de redéfinir le mode opératoire de la prise en charge de laccueil des enfants de moins de 6 ans.

Apparemment ce nouveau dispositif, selon le COSAG, va aggraver le déficit structurel qui gène le bon fonctionnement des établissements daccueil.
Le COSAG sinsurge sur le fait de labsence de cofinancement de la prise en charge, du au fait que les Conseils Généraux interviennent très faiblement à hauteur de 2% en moyenne au lieu des 25 à 28% déclarés, et que les mairies font remonter que leurs budgets actuels ne leur permettent pas de contribuer.

Le président de la CNAF et les collaborateurs ont tenté de rassurer les représentants du COSAG en leur livrant les nouvelles dispositions suivantes qui seront prêtes pour la mise en œuvre :

•arrêt de lexpérimentation de la PSU en Martinique car les experts démontrent que les entreprises qui ont été choisis pour être des cobayes, sont en réelles difficultés.
•Création doutils incitatifs pour permettre aux collectivités locales de contribuer au cofinancement.
•Mettre en place un chantier pour étudier le passage à la PSU dici 2010.

La préoccupation de la CNAF est de faire en sorte que la PSU soit effective sans créer de nouveaux préjudices aux entreprises.

Le COSAG nest pas opposé à ce principe mais réclame surtout que la sécurité revienne dans les établissements de la petite enfance.
Le COSAG continue à dénoncer et à réclamer que les déficits soient apurés par les pouvoirs publics qui les ont créés.

La deuxième audience, obtenue par le député Alfred ALMONT de la Martinique, avec madame Nadine MORANO (secrétaire détat à la famille auprès du ministère du travail) était placée sous haute attente.

Le COSAG a présenté à la secrétaire détat toutes ses doléances.
Cette dernière sest engagée, à sattaquer aux difficultés rencontrées par les entreprises daccueil et de garde de la petite enfance. Elle compte éradiquer les dettes. Elle place cette décision sous la condition dune implication impérative des élus locaux, du Conseil Général et des municipalités.

Afin dimpulser cette démarche, la secrétaire détat se déplacera début décembre 2008 en Martinique et en Guadeloupe afin de réunir tous les décideurs et dexposer son orientation politique en faveur des familles et surtout poser les conditions de stabilité et de sécurité pour ce secteur dactivité professionnelle.

Elle a averti quun audit serait réalisé afin de comprendre, analyser la situation et accompagner les entreprises au retour à léquilibre.


Des travaux, il en est ressorti aussi que labsence du schéma départemental dans les départements Martinique et Guadeloupe était un véritable frein à toute forme dévolution.

Nous avons obtenu :

•un arrêt immédiat des poursuites dhuissier
•la mise en place dune table ronde avec les élus locaux
•restructuration de la situation, création de nouvelles places

Plus d'infos sur http://gapeg.blogspot.com/.

Chargement…

Lorsque cette fonctionnalité est activée, une vidéo issue des suggestions est automatiquement lancée à la suite de la lecture en cours.

À suivre


pour ajouter cette vidéo à la liste "À regarder plus tard".

Ajouter à

Chargement des playlists...