IN
Upload

Loading icon Loading...

Alert icon

This video is unavailable.

AWILO LONGOMBA en HD Titre Amour perdu / DJOMEGABP.

Sign in to YouTube

Sign in with your Google Account (YouTube, Google+, Gmail, Orkut, Picasa, or Chrome) to like djomegadt's video.

Sign in to YouTube

Sign in with your Google Account (YouTube, Google+, Gmail, Orkut, Picasa, or Chrome) to dislike djomegadt's video.

Sign in to YouTube

Sign in with your Google Account (YouTube, Google+, Gmail, Orkut, Picasa, or Chrome) to add djomegadt's video to your playlist.

Uploaded on Jun 4, 2011

Biographie de Awilo Logomba

Awilo Longomba est né à Kinshasa.
Son père, Vicky Longomba, fameux chanteur et fondateur du "Tout Puissant Ok jazz" pendant l'âge d'or de la rumba Congolaise, a une grande influence sur notre artiste.

Très vite, sa passion pour la musique se manifeste et il commence à jouer de la batterie pour quelques groupes de Kinshasa, y compris l'orchestre de Lita Bembo.
Il rejoint l'orchestre "Viva la Musica" de Papa Wemba comme batteur, où il trouve un avant-goût de l'expérience live durant sa première tournée internationale en Europe et au Japon en 1985 et 1986.

Au fur et à mesure que sa passion grandit, il décide de poursuivre sa carrière artistique et s'installe en France.
Sa réputation comme l'un des meilleurs batteurs en France se confirme rapidement.
Ceci lui permet de collaborer sur plusieurs albums et de faire des tournées internationales avec quelques artistes africains comme Tshala Muana, Oliver Ngoma, Kanda Bongo Man pour ne citer qu'eux.

Mais l'ambition d'Awilo ne s'arrête pas là; en 1992 il décide de quitter "Viva la Musica", forme son propre groupe "La Nouvelle Génération" et en devient le leader.
Ce nouveau groupe devient très populaire en Europe et produit quelques albums.
En 1995, la carrière d'Awilo, le chanteur, s'envole et quitte la "Nouvelle Génération".
Il sort alors son premier album solo "Moto Pamba" sur lequel il compose, chante et joue de la batterie.
La star de la techno-soukous est née. Son succès ne peut plus être ignoré.
Finalement, il décide de laisser tomber la batterie pour se consacrer au chant et commençe des tournées en Afrique de l'est et en Europe.

Ce premier album lui vaut le prix du Meilleur Artiste de l'Afrique Centrale aux KORA 1996 et 1997 (Prix des musiques de toute l'Afrique, tenu a Sun City en Afrique du Sud).
Dès lors, Awilo ne s'arrête plus.
Son deuxième passage en studio ne fait que confirmer sa popularité.
Il sort Coupe Bibamba en 1998 avec la collaboration de Jocelyne Beroard.
Le titre controversé Coupe Bibamba qui dénonce la pauvreté en Afrique, atteind le numéro 1 dans les charts en Afrique et en Europe et y reste pendant plusieurs semaines.

En juillet 2000, Awilo sort son troisième album Kafou Kafou . Ce disque l'envoie encore aux KORA 2001 où il est reconnu pour sa remarquable contribution à la musique africaine et reçoit le Prix Spécial du Jury

Awilo n'est pas simplement un musicien régulier qui fait de la musique regulière. Ses remarquables perfomances en live et sa popularité font de lui l'artiste Congolais le plus recherché en Afrique et en Europe.

  • Category

  • License

    Standard YouTube License

Loading icon Loading...

Loading icon Loading...

Loading icon Loading...

Loading icon Loading...

Ratings have been disabled for this video.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Loading icon Loading...

Advertisement
Loading...
Working...
Sign in to add this to Watch Later

Add to