Loading...

La Gifle film contre les violences éducatives ordinaires Rosapark la Fondation pour l'Enfance

58,012 views

Loading...

Loading...

Transcript

The interactive transcript could not be loaded.

Loading...

Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.
Published on Jun 8, 2013

« Il n'y a pas de petite claque ! »
Toute violence physique peut avoir un retentissement sur nos enfants.
La Fondation pour l'Enfance initie une nouvelle campagne de sensibilisation pour faire réfléchir et changer des mauvaises habitudes souvent héritées de notre éducation.
Paris, le 18 juin 2013 -- La Fondation pour l'Enfance et l'agence ROSAPARK lancent la nouvelle campagne TV et web de prévention des violences éducatives ordinaires : « Iln'yapasdepetiteclaque!»
Dans la suite de la campagne déjà menée en 2011 sur ce thème, la Fondation pour l'Enfance diffuse un nouveau film de sensibilisation et de prévention grand public, contre les violences éducatives ordinaires envers les enfants, à l'aide d'un spot de 30 secondes réalisé gracieusement par l'Agence ROSAPARK.
« Il n'y a pas de petite claque, ni de petit coup, toute violence envers nos enfants peut avoir des conséquences sur leur santé physique et psychologique » déclare le Dr Gilles LAZIMI, coordinateur de la campagne.
« Notre seul objectif est de susciter débat, réflexion, échange sur les pratiques éducatives envers les enfants : punitions, châtiments corporels : claques, fessées, gifles, tapes » déclare le Docteur Emmanuelle PIET, coordinatrice de la campagne.
«Ces violences banalisées, tolérées par la société, peuvent avoir des conséquences sur le développement de l'enfant. Un certain nombre aura des séquelles en termes de santé, d'apprentissage et de développement. Pour leur bien-être et celui de notre société, nous devons apprendre à les supprimer » ajoute le Dr LAZIMI.
Ces pratiques peuvent conduire à des impasses éducatives graves et parfois des situations de maltraitance. Plus de 50 % des parents commencent à frapper leur enfant avant l'âge de deux ans, persuadés par l'éducation qu'ils ont reçue que cela leur est utile et profitable !

Loading...

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Up next


to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...