Inversion Totale
599
  • Jordan Peterson en français: L'importance fondamentale de la liberté d'expression

    1,960 views 6 months ago
    Doublage de Jordan Peterson qui explique l'importance fondamentale de la liberté d'expression.
    Mon site: http://inversiontotale.com

    transcription:

    Merci beaucoup. Merci Barbara,
    Et merci à tous, pour m'avoir invité et aussi pour être présents.
    alors...
    Je vais essayer de faire quelque chose de très difficile
    ce soir.
    Je vais essayer de mettre l'idée de la liberté d'expression dans le contexte historique le plus large possible.
    D’abord un commentaire: Vous savez, nous avons cette idée intrinsèque aux droits de l'homme que tous les droits se valent en quelque sorte.
    Mais ça ne se peut pas parce que un droit peut entrer en conflit avec un autre.
    Et quand les choses entrent en conflit, elles doivent être hiérarchisées.
    Donc cela signifie qu’il doit y avoir une hiérarchie de droits tout comme il y a une hiérarchie de responsabilités et il nous appartient de déterminer la nature de cette hiérarchie et de déterminer également qu’est ce qui forme..., disons le droit souverain.
    Vous pourriez penser que c’est une problématique moderne qui ne concerne que les pays qui ont formalisés les droits de l’homme par exemple,
    Mais pas du tout, c’est un incroyablement vieux problème.
    Car il n’a pas de différence entre déterminer la hiérarchie de vos droits et déterminer comment réussir à vivre ensemble, c’est exactement le même problème.
    L’un est juste exprimé sous une forme juridique.
    Et le problème de savoir comment vivre ensemble de la façon la plus productive qui soit, tout bien considéré, est aussi vieux que l’humanité.
    En fait, je dirais même plus vieux que ça parce que le même problème tourmente les animaux sociaux
    jusqu’à loin dans la chaîne phylogénétique. C’est un problème incroyablement ancien.
    il y a longtemps, quand j’ai commencé à penser sérieusement
    J’essayais de m’intéresser à ce que j’ai plus tard identifié comme un problème postmoderne.
    Et
    ce problème c’était...
    C’était à la fin des années soixante-dix et au début des années quatre-vingt, quand la guerre froide battait son plein, parce qu’elle a culminé en (62) soixante-deux puis vers (84) quatre-vingts quatre.
    Et à cette époque, les gens était terrifiés par l’issue possible de cette guerre froide, et pour de bonne raisons.
    Et j’étais curieux à ce sujet, j’étais extrêmement curieux. Ça m’obsédait, je ne pouvais pas comprendre deux choses.
    Je ne pouvais pas comprendre pourquoi le monde s’était divisé en deux visions opposés.
    Pourquoi cela a pu se passer
    Et aussi pourquoi ces deux visions étaient si importantes pour les gens.
    Au point de vouloir s’armer jusqu’aux dent et au delà.
    Et de risquer une annihilation mutuelle massive pour résoudre le conflit entre deux façons de voir le monde.
    Et j’étais curieux, ma première question c’était : « Est-là les deux seuls façons de voir le monde? »
    Parce qu’on pourrait penser : « Il y a une infinité de façon de vivre dans le monde ».
    C’est une idée de relativisme moral et il y a évidemment du vrai là dedans puisque les gens ont différentes professions, qu’ils ont différents attitudes etc...
    Ils différent dans leurs opinons politiques aussi donc évidement il y a beaucoup de façons de prospérer dans le monde.
    Et donc une certaine latitude est nécessaire vis à vis de ce qui constitue votre axiomes fondamental.
    Mais il y a une question plus profonde et c’est une question vraiment profonde.
    Je pense réellement que c’est la question à la base de la problématique postmoderne qui est : Y’a-t-il ou non une sorte de méta-facon-de-penser, disons une façon de penser primordiale qui pourrait unifier les gens d’une façon fondamentale.
    Et donc j’étais curieux : « Est ce que ces deux façons arbitraires de voir le monde étaient autant valable l’une que l’autre et nous nous serions battus parce que nous ne le savions pas et qu’il n’y avait pas d’autre façon de les confronter ou
    Ou y avait-il quelque chose de plus profond en jeu, était-ce possible que l’un ou l’autre de ces systèmes soit fondamentalement correct ?
    Et je pense, je le pense sincèrement, que j’ai abordé ce thème et ces questions,
    avec un esprit aussi ouvert que possible parce que je voulais vraiment trouver la réponse,
    parce que, bon, il me semblait que la question fondamentale pour laquelle on a disputé toute une guerre froide à son propos devait être LA question fondamentale. C’était la question sur laquelle tous les esprits devaient être concentrés.
    Alors j’ai commencé à étudier en profondeur cette question précise.
    La première question était « De quoi sont fait les convictions ? » Qu’est ce que c’est exactement ?

    Lire la suite: https://inversiontotale.com Show less
    Read more
  • Uploads Play all

    This item has been hidden
to add this to Watch Later

Add to

Loading playlists...