Upload

Loading icon Loading...

This video is unavailable.

Edith Piaf - Une chanson à trois temps (1947)

Sign in to YouTube

Sign in with your Google Account (YouTube, Google+, Gmail, Orkut, Picasa, or Chrome) to like Edith Piaf's video.

Sign in to YouTube

Sign in with your Google Account (YouTube, Google+, Gmail, Orkut, Picasa, or Chrome) to dislike Edith Piaf's video.

Sign in to YouTube

Sign in with your Google Account (YouTube, Google+, Gmail, Orkut, Picasa, or Chrome) to add Edith Piaf's video to your playlist.

Uploaded on Jan 31, 2009

A Song In Triple Time
chantée au printemps 1947 à Lausanne pour l'émission de la Radio Suisse Romande
http://anna-marly.narod.ru/Une_chanso...

Песня на три такта

UNE CHANSON À TROIS TEMPS

(paroles et musique d'Anna Marly)


Plus rien ne vais vous demander
Que chacun garde ses problèmes
Qu'importe encore, il va neiger,
Qu'importe encore, il va pleuvoir!

Des chevaliers, il y en a plus,
Chacun pour soi, et puis quand même
Chante pour vous la chanteuse des rues
Sur le trottoir pour ceux qui s'aiment...

Elle va ainsi en fredonnant...

Une chanson à trois temps
Qui ne rime à rien du tout
Mais qui charme pourtant
L'inconnue qui s'en fout

Et demain tout le monde
La chantera dans la rue
Sans l'savoir, sans l'vouloir
Sans l'apprendre non plus

Une chanson à trois temps
Ça traverse les murs
C'est l'histoire d'amour
D'une Suzon et d'un dur

Mais l'histoire on l'oublie
C'est un air qu'on retient
Une chanson à trois temps
Voilà qui est parisien...

Une chanson à trois temps...

Ce fût un jour comme tant d'autres,
Une étrangère vint à Paris
Elle avait cru au bel apôtre
Des joies faciles de cette vie.

Il l'installa au bord du fleuve
Dans un palais aux ruines gris,
Et lui laissant sa cape neuve,
Il la laissa pour toute la vie...

Voilà qu'elle traîne maintenant...

Un chagrin à trois temps
Plus pénible que tout
Qui s'affirmera tant
Qu'y a des gens qui s'en foutent

Du printemps, des oiseaux,
Des filles qui croient tout.
Un chagrin à trois temps
Mais qui rime à beaucoup.

Elle pourra en crever
Dans un an ou dans trois,
Mais personne autour d'elle
Ne s'en apercevra,

Car l'histoire on l'oublie
C'est un air qu'on retient
Un chagrin à trois temps
Voilà qui est parisien...

Un chagrin à trois temps...

Elle en mourut comme meurent les autres
Dans son palais un soir de vent
On l'enterra parmi tant d'autres
Au cimetière des innocents.

Et sur sa tombe on ne vit guère
Que les visiteurs du Samedi
Qui s'amusaient à lire des pierres
Et revâssaient devant celles-ci.

Une chanson à trois temps...
Fut sa vie et son cours
C'est beaucoup de tourments,
Et pourtant c'est pas lourd...

Toi, passant qui t'arrêtes,
Fais pour elle une prière,
On a beau être grand,
On finira poussière.

Et faut-il encore être
Un poète d'amour
Pour laisser derrière soi
Une chanson de toujours?

Car l'histoire on l'oublie,
C'est un air qu'on retient...
....Un amour à trois temps
Voilà qui est parisien...

Une chanson à trois temps...
À trois temps...À trois temps...
À trois temps...

Loading icon Loading...

Loading icon Loading...

Loading icon Loading...

Loading icon Loading...

Ratings have been disabled for this video.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Loading icon Loading...

Loading...
Working...
to add this to Watch Later

Add to