Upload

Loading icon Loading...

This video is unavailable.

Le mystère des tempêtes de poussière de la Mer d'Aral

Sign in to YouTube

Sign in with your Google Account (YouTube, Google+, Gmail, Orkut, Picasa, or Chrome) to like euronews (en français)'s video.

Sign in to YouTube

Sign in with your Google Account (YouTube, Google+, Gmail, Orkut, Picasa, or Chrome) to dislike euronews (en français)'s video.

Sign in to YouTube

Sign in with your Google Account (YouTube, Google+, Gmail, Orkut, Picasa, or Chrome) to add euronews (en français)'s video to your playlist.

Uploaded on Jun 6, 2009

De plus en plus souvent, de violentes tempêtes de poussière balaient des régions entières d'Asie centrale. Avec l'assèchement de la mer d'Aral, le vent emporte davantage de sable avec du sel pollué et des produits chimiques empoisonnés. Les tempêtes de poussière accentuent la pauvreté et répandent des maladies. Il y a 40 ans seulement se trouvait ici une mer. C'est à présent l'un des lieux les plus secs du Kazakhstan et de l'Asie centrale. C'est la raison de la présence de ces chercheurs européens. " Le lac d'Aral était une île de fraîcheur entre deux déserts, le Karakoum et le Kusulkoum, explique Christian Opp, géophysicien de l'Université de Marburg, en Allemagne. Elle était un réservoir d'eau énorme, avec un habitat et un biotope très riches, munis d'une grande biodiversité. Maintenant, on appelle l'ancien lac le "Aralkoum", le désert d'Aral. On en voit des signes partout : le lac est devenu un autre désert."

Loading icon Loading...

Loading icon Loading...

Loading icon Loading...

Loading icon Loading...

Ratings have been disabled for this video.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Loading icon Loading...

Advertisement
Loading...
Working...
to add this to Watch Later

Add to