Upload
340

Subscription preferences

Loading...

Loading icon Loading...

Working...

Mudam Luxembourg

Cap Futur

28 views 1 week ago
The partnership between the Mudam and the Lycée Technique d'Esch lead to a workshop throughout the 3rd term 2014 in which students from the school's Cap Futur Program created short animation films, lead by director Olivier Pesch, teachers and members of the museum's public programs team. They premiered on the 3rd July at the Kulturfabrik in Esch. Show less
Read more

ARTISTS' TALK Play

Mudam Publics regularly interviews artists on show at the Musée d'Art moderne Grand-Duc Jean. The most recent interviews are usually shown in our Medialab.

MUDAM LUXEMBOURG : L'ARCHITECTURE DE IEOH MING PEI Play

Mudam Luxembourg - Musée d'Art Moderne Grand-Duc Jean
Le célèbre architecte Ieoh Ming Pei a imaginé un musée prenant appui sur les murs d'enceinte qui entouraient la forteresse intérieure conçue en forme de flèche. Visite en détail avec le muséographe et responsable bâtiment Louis Bestgen.

La forme asymétrique en V, avec des angles à 45 degrés, s'élève sur les ruines du Fort Thüngen. La forme introvertie de la forteresse, repliée autour de ses murs de fortification, se retrouve dans le nouveau bâtiment de Pei. La géométrie du musée est ainsi une sorte de continuation de la forteresse. Le contraste avec celle-ci est d'autant plus intéressant que Pei compose son bâtiment avec des volumes très géométriques, adoptant des formes à la fois modernes et classiques. Son architecture est formaliste, tout en étant sobre et monumentale.
Le bâtiment, d'une superficie nette de 10.000 m2, dispose d'environ 4.800 m2 de surfaces publiques et d'exposition réparties sur trois niveaux. Les galeries hautes sont éclairées par un système d'éclairage zénithal invisible de l'extérieur du bâtiment. La façade nord a des ouvertures réduites sur la Place de l'Europe. La façade sud, toute en verre, est tournée vers les quartiers de Clausen et Pfaffenthal. L'accès au musée se fait par deux ponts convergents. Ces ponts surplombent les anciennes douves sèches de la forteresse et mènent vers la pointe de flèche qui dessine le bâtiment.
Après avoir traversé l'accueil, et laissé le vestiaire sur la gauche, le visiteur arrive dans un espace de lumière : le Grand Hall. C'est le noyau du bâtiment depuis lequel on accède aux différents espaces. Sa verrière de plus de 33 m de haut est réalisée à l'aide d'une trame métallique. Elle est aussi surmontée d'un clocheton à section carrée. Un balcon surplombant le Grand Hall ouvre une vue sur le centre historique de la ville, ponctuée en avant-plan par les « Trois Glands » -- les « Dräi Eechelen » -- du Fort Thüngen. Dans un espace situé à droite du grand hall se trouve une autre verrière tout aussi impressionnante : la courbe de cette salle induite par le tracé au sol des anciennes fondations a contraint Pei à réaliser une verrière bombée et courbe. C'est ici que se trouve le café, aménagé par les designers Erwan et Ronan Bouroullec.
A gauche du Grand Hall, une autre verrière, le jardin de sculptures, symétrique à la précédente mais plane, met en évidence le dessin des différentes pièces constituant la structure métallique.
En retrait de l'ensemble du bâtiment, un petit édifice octogonal - le Pavillon Henry J. and Erna D. Leir - est relié à l'ensemble du bâtiment par une passerelle en verre. L'accès se fait depuis le niveau de l'accueil. Ce pavillon est lui aussi surmonté d'une verrière à clocheton et offre un autre point de vue sur l'extérieur.
Au premier étage, deux grandes galeries d'exposition sont accessibles par l'escalier partant du Grand Hall ou par des escaliers latéraux constituant à eux seuls des prouesses architecturales. Ces espaces sont caractérisés par la présence de sheds qui permettent un éclairage naturel et diffus sans ombre ni reflet. Ces sheds sont constitués de poutres en béton architectonique d'une portée de plus de 29 m pour les plus longs. La lumière est diffusée dans ces salles par des baies uniformément vitrées. Les sheds restent invisibles de l'extérieur.
Le niveau -1 se présente comme un univers plus intimiste où la lumière zénithale fait place à une pénombre adaptée à des expositions d'œuvres lumineuses et d'installations vidéo ou de nouveaux médias. Il abrite aussi un atrium, une antichambre, un auditorium de 120 places ainsi que les bureaux.
Au niveau -2, les sous-sols sont destinés aux locaux techniques.
Les sols des salles d'exposition sont en bois de chêne, les murs en plâtre. L'ensemble du bâtiment est revêtu à l'extérieur, comme dans les zones de circulation à l'intérieur, d'une pierre calcaire couleur miel, le Magny doré. Certains plafonds ont été réalisés en béton architectonique dont les coffrages laissent percevoir les nervures des bois souples -- du pin d'orégon -- utilisés pour leur mise en œuvre. Reliant les étages, se dévoilent d'admirables escaliers, moulés sur place en béton architectonique.

MANY SPOKEN WORDS Play

Mudam emprunte le titre d'une œuvre de Su-Mei Tse dans la Collection Mudam pour un nouveau rendez-vous mensuel dédié aux mots, à la littérature et à la parole. Les premiers jeudis du mois des acteurs ou artistes transforment et interprètent à leur manière les mots qu'ils ont choisis de partager avec le public.

ART FREAK (13-21 year-olds) Play

Program for teens aged between 13 and 21

Art Freak is Mudam's teen program for teens. Submerge yourself in contemporary art: discover the exhibitions, meet artists and professionals involved in art, participate in workshops and see behind the scenes of Mudam.

Sign up and receive your membership card for free!
artfreak@mudam.lu
t +352 45 37 85 522
www.artfreak.lu

MUDAMINI (6-12 year-olds) Play

You are between 6 and 12 years old: This program is for you!

Mudam offers two workshops a month in the context of the exhibitions on show. From the initial idea to the finished art work, you'll discover the work of an artist by hands-on experience. These workshops allow you to understand artistic creation and discover different techniques.

TURN ME ON -- DESIGN HITS ON LXBG Play

A SYMPOSIUM ABOUT DESIGN THINKING IN BUSINESS AND CULTURE
27.4.2012
@ Mudam Luxembourg - Musée d'Art Moderne Grand-Duc Jean

OUTLINE / LEADING QUESTIONSLeading questions of the day include: which added value can design thinking bring to Luxembourg's business, education and culture?What's going on in the contemporary, international design field and what can the Luxembourgish field learn from these developments? How is design currently being perceived and applied across the country? How can Luxembourg's enterprises and designers foster a design culture of international relevance? Which roles can design and its stakeholders (policy makers, educators, designers, enterprises, citizens) take on in order to enhance the service economy and make it sustainable?The format of the symposium is geared at addressing both, the economic and the cultural sector of Luxembourg, in order to bridge their respective interests. The programme is designed to attract two groups of people at the same time: culturally minded and business-minded persons. Both will be given the opportunity to experience design as an integral part of society: indeed, the guiding idea behind the symposium is the integration of design in all levels of our society, through accurate responses to actual needs.The symposium looks at design in an inclusive way that goes beyond disciplines: "It is not about the world of design, but the design of the world." (John Thackara)While the morning has a visionary focus, the afternoon has a more hands-on character, with best practices and participative expert session. As such, the day conveys the principle of design thinking: bridging thinking with making, expert sessions and strategic innovation with an open, creative mind-set.The target audience of the symposium includes independent designers, CEOs and designers of SMEs and large enterprises, policy makers and mediators in the field of design at large.

Within the framework of www.designcity.lu
Loading...
Working...
to add this to Watch Later

Add to